Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Logement : le prêt à taux zéro étendu pour relancer l'accession à la propriété

lundi 9 novembre 2015 à 8:53 Par Marina Cabiten, France Bleu

Le nouveau prêt à taux zéro, annoncé en septembre, est détaillé ce lundi par la ministre du Logement Sylvia Pinel. Objectif : que plus de Français puissent en bénéficier, et ainsi devenir propriétaires.

Le gouvernement veut relancer l'accession à l'accession à la propriété
Le gouvernement veut relancer l'accession à l'accession à la propriété © Maxppp

Vous rêvez de devenir propriétaire ? La réforme du prêt à taux zéro (PTZ), présentée ce lundi par le gouvernement, vous aidera peut-être. Principal changement : les plafonds de revenus sont relevés de 1.000 à 4.000 € selon les cas.

Jusqu'à 40% du coût d'achat

Comme son nom l'indique, le PTZ permet d'emprunter de l'argent dans le cadre d'un achat immobilier sans payer d'intérêt. Il a aidé deux millions de ménages ces dix dernières années mais s’essouffle, d'où cette réforme d'élargissement.  

Outre l'augmentation des plafonds de revenus, le montant possible du prêt à taux zéro augmente sensiblement : il pourra désormais représenter jusqu'à 40% de l'emprunt total, contre 20% maximum auparavant. Autre nouveauté : la possibilité de différer le remboursement à cinq, dix ou quinze ans. "Avec ce renforcement, nous souhaitons que davantage de personnes, et notamment les jeunes, les classes modestes et moyennes puissent bénéficier d'une aide pour acheter leur premier logement", détaille Sylvia Pinel, ministre du Logement, dans le Parisien/Aujourd'hui en France. Les primo-accédants sont la cible principale du gouvernement dans cette réforme. 

Enfin possible dans toute la France pour l'ancien

Dernier gros changement pour le PTZ : il sera désormais accessible partout en France pour les logements anciens, alors qu'aujourd'hui ce n'est le cas que dans 6.000 communes. Il y a des conditions : que le bien soit à réhabilité, avec des travaux représentant au moins le quart du prix total de l'opération d'achat. 

"C'est ce que nous demandions depuis des années, nous avons été entendus, nous sommes satisfaits", déclare Patrick Liébus, le président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), sur Europe 1. Il y aurait 50.000 emplois en jeu pour le secteur selon le gouvernement, qui va dépenser 2 milliards d'euros par an pour financer ce nouveau PTZ. De 47.000 PTZ en 2014, le ministère du Logement espère passer à 120.000 en 2016.