Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Logement : prime de déménagement, rénovation énergétique... un plan de 9 milliards d'euros pour les plus modestes

jeudi 10 janvier 2019 à 11:04 - Mis à jour le jeudi 10 janvier 2019 à 17:12 Par Germain Arrigoni, France Bleu

L'organisme paritaire Action Logement - ex 1% Logement - va investir 9 milliards d'euros dans le cadre d'un plan "qui se veut une réponse concrète aux questions de pouvoir d'achat pour les salariés les plus modestes", a annoncé jeudi son président Bruno Arcadipane.

 Un déménagement (illustration)
Un déménagement (illustration) © Maxppp -

Action Logement, plus connu son ancien nom "1 % Logement", met au total 9 milliards sur la table pour aider les plus modestes.

Les investissements doivent notamment concerner la rénovation énergétique de logements, la mobilité des salariés et la recherche de bâtiments et bureaux vides pour les transformer en logements.

L'organisme - géré par les syndicats et le patronat -  "propose que 4 milliards soient consacrés au financement de prêts bonifiés, que 3 milliards soient réalisés sous forme d'engagement en fonds propres et 2 milliards en subventions", précise aussi Action Logement, selon lequel il s'agit de "9 milliards d'euros supplémentaires par rapport aux engagements qui ont été signés" précédemment.

Une prime déménagement de 1.000 euros

Action logement va proposer une prime de déménagement pour que les salariés modestes qui le souhaitent puissent se rapprocher de leur lieu de travail, selon RTL

Ces derniers doivent vivre à plus de 30 km de leur travail. Toujours selon la radio, aucun justificatif de dépense ne sera demandé : un changement d'adresse suffira.

Aides pour rénover les logements 

Pour la rénovation énergétique, les foyers modestes qui engagent des travaux pourront obtenir jusqu’à 20.000 euros d’aides, en plus des subventions gouvernementales et régionales.

Toujours selon RTL, une aide sera également mise en place pour les travaux d'adaptation des logements au vieillissement et au handicap.

Recherche de bâtiments et bureaux vides

Ce plan prévoit aussi des transformations de bureaux en logements. Et doit permettre également, la création d'espaces de co-working dans les zones rurales.