Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Logement, zone franche : Edouard Philippe au chevet du bassin minier

-
Par , France Bleu Nord
Douai, France

En visite à Pecquencourt et Douai, le Premier ministre a confirmé les engagements pris par Bernard Cazeneuve en mars dernier : rénovation énergétique de 23 000 logements et création d'une zone franche dans 150 communes du Bassin minier.

Edouard Philippe a visité une maison rénovée à Pecquencourt
Edouard Philippe a visité une maison rénovée à Pecquencourt © Maxppp - Voix du Nord/PQR

Malgré un froid glacial, Edouard Philippe a reçu un accueil très chaleureux lors de sa déambulation dans une cité minière de Pecquencourt dans le Douaisis. Le Premier ministre a multiplié les photos avec les habitants de ces maisons qui ont bénéficié d'une importante rénovation il y a quelques années. Et ces réhabilitations le gouvernement souhaite que d'autres habitants du Bassin minier en bénéficient.

Alors Edouard Philippe a confirmé l'engagement pris par son prédécesseur, le socialiste Bernard Cazeneuve en mars 2017 : "L'Etat va dégager 100 millions d'euros sur 10 ans pour la rénovation énergétique de dizaines de milliers de logements. C'est la continuité de l'Etat et ça va permettre le renouveau du Bassin minier" a déclaré le Premier ministre en mairie de Douai. 23 000 logements sociaux devraient bénéficier de cette rénovation thermique, mais aussi esthétique. Cela coûtera plus cher que 100 millions, les collectivités locales devraient mettre la main à la poche.

150 communes en zone franche

Edouard Philippe a aussi confirmé la création d'une zone franche. 150 communes du Bassin minier sont concernées, la liste a été publiée hier. Concrètement, dans ces villes toute PME créée à partir du 1er janvier 2018 bénéficie de réductions d'impôts.

Réhabilitation de logements, zone franche, les nombreux élus de droite et de gauche ont salué ces engagements du gouvernement. Mais pour beaucoup c'est encore insuffisant "Il faut aussi se préoccuper de l'accès à l'emploi, de la santé, note le député communiste Fabien Roussel. Et il faut un ANRU du bassin minier avec une réhabilitation des routes, des trottoirs, des espaces de vie". Le Bassin minier affiche aujourd'hui un taux de chômage 6 points au-dessus de la moyenne nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess