Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Davantage de demandes de logements étudiants dans les agences immobilières de Perpignan

jeudi 24 août 2017 à 6:47 Par Fabrice Wuimo, France Bleu Roussillon

À chaque rentrée, c’est une préoccupation majeure pour beaucoup d’étudiants : trouver un logement pour la durée des études. Cette année plus que les précédentes, les étudiants de Perpignan sont nombreux à se tourner vers les agences immobilières.

Les étudiants se tournent vers les agences immobilières
Les étudiants se tournent vers les agences immobilières © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Perpignan, France

Pour éviter le casse-tête de la recherche de logement avant la rentrée, des étudiants préfèrent s'adresser aux professionnels de l'immobilier. Une démanche également utile lorsqu'ils ont des exigences particulières. Certaines agences de Perpignan croulent même sous les demandes.

"On a 20 à 30% de demandes en plus cette année."

Beaucoup d'agents immobiliers soulignent avec satisfaction cette augmentation de la demande de la part des étudiants. Pour Jean-Paul Rigaud, qui dirige une agence immobilière dans le centre de Perpignan, c’est le service apporté qui séduit les étudiants. “C’est une garantie pour eux d’être accompagnés et de trouver un logement qui rentre dans leur budget. On a 20 à 30% de demandes en plus cette année”, explique le patron de Rigaud immobilier.

Du côté de la FNAIM, la Fédération nationale de l'immobilier, on souligne que les étudiants réclament d’abord des logements à loyers abordables. “Les logements étudiants coûtent en générale entre 300 et 400 euros à la location. Les étudiants ne souhaitent pas payer plus que cela. Le budget est vraiment primordial pour ceux qui nous appellent”, rapporte Marine Claret, chargée de location dans une agence de la FNAIM.

Un contexte de hausse du coût de la vie étudiante

Si les étudiants se montrent aussi pointilleux c’est parce que la vie est de plus en plus chère pour eux. Selon une étude du syndicat étudiant UNEF, le coût de la vie étudiante a augmenté de plus de 2% en un an.

Le logement occupe 53% du budget moyen des étudiants, et 37 villes sont concernées par une hausse de loyer des petites surfaces.

L’État offre les services du CROUS pour obtenir des logements à bas coût, mais les places sont rares. Un demandeur sur deux n'a pas pu bénéficier d'un logement universitaire au CROUS l'année dernière. Les agences immobilières deviennent donc des alternatives prisées par les étudiants.