Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Logements sociaux : deux Parisiens tirés au sort vont siéger dans la commission d'attribution

mercredi 4 avril 2018 à 8:56 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Des Parisiens vont siéger dans la commission d'attribution des logements sociaux. C'est une première en France. Ian Brossat, adjoint (PC) chargé du logement à la Mairie de Paris l'a annoncé sur France Bleu ce mercredi matin. Ces Parisiens voteront comme les élus et les associations de locataires.

Logements sociaux (illustration)
Logements sociaux (illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Paris, France

Cela ne s'est jamais fait en France. En juin prochain, d'abord de façon expérimentale, deux Parisiens vont siéger dans la commission d'attribution des logements sociaux. Ils pourront voter. Ils auront le même poids que les élus du Conseil de Paris et les représentants des associations de locataires. Ces Parisiens volontaires seront tirés au sort. 

"L'idée est simple, explique Ian Brossat, adjoint chargé du logement à la Mairie de Paris, les Parisiens participent par leurs impôts au financement du logement social et donc ils doivent aussi avoir droit au chapitre quand il s'agit d'attribuer ces logements sociaux. Donc il sera possible pour n'importe quel Parisien qui le souhaite non seulement d'assister à la commission d'attribution de la ville de Paris mais aussi de participer à la décision dès lors qu'il aura été tiré au sort".

Le système devrait être généralisé en septembre 2018.

La Mairie de Paris veut jouer la transparence et la démocratie participative pour l'attribution des logements sociaux. En 2014, elle avait déjà décidé que les dossiers seraient rendus anonymes avant de passer en commission. Elle avait aussi ouvert des commissions d'attribution au public. Elle avait également mis en place la cotation. Il s'agit d'appliquer une grille de cotation, un nombre de points est donné pour hiérarchiser les demandeurs de logement par ordre de priorité. C'est un système que le gouvernement envisage de généraliser. 

La commission a attribué 2343 logements sociaux en 2017.