Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loi Egalim et crise sanitaire : le député Sébastien Jumel était l'invité de France Bleu Normandie matin

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le député communiste de Dieppe Sébastien Jumel est l'invité de France Bleu Normandie matin. Il revient sur les annonces du Premier ministre Jean Castex et sur la fin des négociations commerciales entre les agriculteurs et la grande distribution.

Le député communiste de Dieppe Sébastien Jumel
Le député communiste de Dieppe Sébastien Jumel © Radio France - Flavien Groyer

Le gouvernement tempère face aux chiffres du Covid-19, qui galope dans plusieurs départements français. Jean Castex annonce qu'une surveillance renforcée sera mise en place dans 20 départements, dont plusieurs aux frontières de la Normandie, comme l'Oise et la Somme. Si des mesures locales doivent être annoncées, elle le seront à partir du 6 mars, après concertation avec les élus, précise le gouvernement. Sébastien Jumel, député communiste de la circonscription de Dieppe, en Seine-Maritime, s'attend à un dialogue "unilatéral". Pour lui, il faudrait "offrir des perspectives claires" aux Français pour la réouverture des lieux culturels et des bars et restaurants. Le député plaide également pour une accélération de la campagne de vaccination. 

Sébastien Jumel se dit aussi opposé à un confinement local de Dieppe, le cas échéant. "Je sais à quel point le confinement fait mal, assure le député, notamment aux plus fragiles, aux enfants. A quel point les risques psycho-sociaux explosent avec le confinement, parce qu'il n'est pas le même pour tout le monde."

Pour un contrôle de l'application de la loi Egalim

Sébastien Jumel se place du côté des agriculteurs dans leur combat pour une meilleure rémunération. "Il faut que l'Etat mette en place des outils de régulation, plaide-t-il. Il y a 30 ans, 1.000 litres se vendaient déjà 300 euros. Sauf que les coûts de production ont explosé !" La loi Egalim doit permettre de mieux prendre en compte ces coûts de production dans les prix. Pour Sébastien Jumel, c'est un "échec"

Sa solution : la réduction des marges de la grande distribution, et de valoriser les filières directes et les circuits courts, où les agriculteurs s'émancipent de la grande distribution. 

Sébastien Jumel, député communiste de Dieppe, était l'invité de France Bleu Normandie matin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess