Économie – Social

Loi Travail : 14e et dernière manifestation à Paris

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région jeudi 15 septembre 2016 à 14:34

Manifestation contre la loi Travail
Manifestation contre la loi Travail © Maxppp - William Joubrel/Wostok Press

La quatorzième et dernière manifestation contre la loi Travail a lieu jeudi après-midi à Paris. Près de 1.200 policiers et gendarmes ont été mobilisés par la préfecture de police de Paris. Des échauffourées ont marqué la manifestation, six personnes ont été interpellées.

Dernière journée de manifestation et de grève dans toute la France pour demander abrogation de la loi travail. A Paris, la manifestation contre la loi Travail relie Bastille à la place de la République à partir de 14h00 jeudi après -midi. Le parcours n'est pas très long, il fait moins de 2 kilomètres. La sécurité a été renforcée pour cette quatorzième manifestation. Quatre camions lanceurs d’eau sont présents. L’intersyndicale, qui organise cette action, espère rassembler 8.000 à 12.000 manifestants. La police a indiqué qu’il pourrait y avoir une centaine de membre de la mouvance contestataire radicale dans le défilé.

Pour éviter tout débordement, la police fouille les sacs de tous ceux qui veulent entrer dans le périmètre de la manifestation. Jeudi matin, tout ce qui pouvait servir de projectiles a été enlevé.

Dès le début du défilé, des tensions sont apparues. Des tirs de gaz lacrymogène ont eu lieu contre des jeunes qui portaient des capuches et se trouvaient en tête de cortège. Selon la préfecture six personnes ont été interpellées avant et pendant la manifestation, une pour jets de projectiles et plusieurs pour rébellion. Des abribus et du mobilier urbain ont été dégradés près de la place de la République.

Le grand perdant de cette loi, c'est François Hollande : Jean-Claude Mailly, FO

Les syndicats, qui indiquent que cette manifestation est la dernière, refusent d’en parler comme d’un baroud d’honneur. Ils veulent maintenant traiter l’affaire sur le plan juridique. En tête de ce cortège ce jeudi il y a les leaders du mouvement : Philippe Martinez, de la CGT, Jean-Claude Mailly, de Force ouvrière et les responsables des organisations étudiantes et de jeunesse UNEF, UNL et FIDL.

Lors de la précédente journée le 5 juillet 2016, 30.000 personnes avaient défilé dans toute la France. La police avait compté 7500 participants à paris alros que les syndicats en revendiquaient 45.000. La plus forte mobilisation avait eu lieu le 31 mars 2016. Elle avait réuni 390.000 personnes dans l'Exagone selon la police (1,2 million selon es syndicats).