Économie – Social

Loi travail : des manifestations à Grenoble, Roussillon et Villefontaine

Par Lionel Cariou, France Bleu Isère mercredi 14 septembre 2016 à 19:41

La manifestation du 31 mars à Grenoble
La manifestation du 31 mars à Grenoble © Radio France - Laurent Gallien

Les syndicats anti-loi travail appellent de nouveau à la grève et aux manifestation ce jeudi. A Grenoble, les salariés isérois de Caterpillar en profiteront pour exprimer leur solidarité envers leurs collègues de Gosselies, en Belgique, où plus de 2000 emplois sont menacés.

C'est la rentrée sociale aujourd'hui. Plusieurs syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, ENF, UNL et FIDL) réclament toujours l'abrogation de la loi travail. Une loi pourtant adoptée et promulguée pendant l'été. Au ministère du travail, les services de Myriam El Komry préparent les décrets d'application. Mais du côté des opposants, donc, on ne désarme pas. Au programme ce jeudi: grève et manifestations. À Grenoble, le cortège partira de la place de la Gare à 10 heures. Les manifestants défileront en empruntant les axes suivants: avenue Alsace-Lorraine, cours Jean-Jaurès, quais de l'Isère, place Lavalette, rue Taullier, place Notre-Dame, rue Carnot, place Sainte-Claire, rue Raoul-Blanchard et place Félix-Poulat. Les transports en communs seront perturbés à Grenoble (notamment les 4 lignes de tramway ) en raison de la manifestation mais aussi et surtout de l'appel à la grève. Il n'y aura pas de cantine dans les écoles grenobloises.

Des rassemblements sont également prévus en Nord-Isère à Roussillon (à 10 heures devant le foyer municipal) et à Villefontaine où les syndicats manifesteront de 12h à 14h devant les bureaux du Médef, rue Condorcet.

Les militants CGT de Caterpillar défileront aussi pour leurs collègues belges

Le retrait de la loi travail demeure la principale revendication des manifestants, mais dans le cortège grenoblois, les salariés de Caterpillar (Grenoble et Échirolles) exprimeront également leur solidarité envers leurs collègues belges de Gosselies, près de Charleroi. La direction de Caterpillar envisage de fermer cette usine qui emploie 2200 salariés.

Partager sur :