Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Loi Travail : les étudiants prêts au combat à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Les étudiants bordelais se préparent à descendre dans la rues pour dire non à la loi Travail du gouvernement. Ce mardi, des assemblées générales se sont tenues dans toutes les universités.

Les étudiants bordelais votent la demande de retrait de la loi Travail
Les étudiants bordelais votent la demande de retrait de la loi Travail - Clément Carpentier

On attend plusieurs centaines voire milliers de personnes place de la Victoire à partir de 13h ce mercredi. Les syndicats appellent à un rassemblement contre la nouvelle loi Travail défendue par le gouvernement. Plus de 200 manifestations sont prévues en France.

Unis sur le fond... 

Océane, étudiante à Bordeaux II

La mobilisation risque notamment d'être très forte chez les jeunes et notamment les étudiants. Ils se disent très inquiets pour leur avenir. Ce mardi, des AG ont eu lieu dans toutes les universités bordelaises ainsi que dans certains lycées. Les étudiants ont voté à l'unanimité la demande de retrait de la loi. Et certains réclament même la démission du gouvernement Valls.

... Mais pas forcément sur la forme ! 

En revanche, s'ils se rejoignent tous sur le retrait de ce projet de loi, ils ne sont pas forcément d'accord sur la manière de s'y prendre. Les discussions ont donc été vives à ce sujet. D'un côté, il y a ceux qui demandent le blocage immédiat des universités et de l'autre ceux pensent qu'il faut y aller progressivement.

Le reportage France Bleu Gironde de Clément Carpentier

Ces derniers ont peur que le mouvement s'épuise trop rapidement et notamment que certains se démobilisent au bout de quelques jours. Une chose est sûre pour les étudiants aujourd'hui, cette semaine n'est qu'un tour de chauffe. Le bras de fer qui engage avec le gouvernement s'annonce dur mais surtout long. Ils ont d'ailleurs voté pour une nouvelle journée de mobilisation le 17 mars.

Le tract des étudiants bordelais  - Aucun(e)
Le tract des étudiants bordelais - Clément Carpentier

A LIRE AUSSI

► Avant-projet de loi Travail : les cinq mesures qui fâchent

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu