Économie – Social

Loi Travail : une nouvelle journée d'action jeudi

Par Raphaël Godet, France Bleu Paris et France Bleu lundi 12 septembre 2016 à 17:19 Mis à jour le mardi 13 septembre 2016 à 10:29

La dernière journée d'action avait eu lieu  le 5 juillet. Elle avait réuni à peine 30.000 personnes dans toute la France.
La dernière journée d'action avait eu lieu le 5 juillet. Elle avait réuni à peine 30.000 personnes dans toute la France. © AFP - PHILIPPE LOPEZ

Malgré sa promulgation début août, les syndicats comptent toujours se mobiliser contre la loi Travail. Une nouvelle journée d'action nationale aura lieu ce jeudi. Des rassemblements sont prévus à Paris et en région.

Il y a bien eu quelques mobilisations cet été, il y a bien eu ce meeting mercredi dernier à Nantes. Mais la véritable rentrée pour tous les opposants à la loi Travail se fera ce jeudi. Malgré la promulgation du texte le 9 août dernier, les syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires) et les organisations étudiantes et de jeunesse (Unef, UNL et Fidl) n'ont pas l'intention de baisser les bras. Des rassemblements sont prévus à Paris, mais également en région.

Quel parcours à Paris ?

Dans la capitale, le rassemblement se fera Place de la Bastille, à 14 heures. Les manifestants marcheront ensuite jusqu'à la Place de la République. C'est ce que la préfecture de police de Paris les a autorisés à faire ce lundi.

Et en région ? 

Des manifestations et des meetings sont également prévus en région. Quelques exemples : Béziers, Calais, Carcassonne, Niort, Thouars, Toulouse…ou Nantes, où les commerçants se barricadent avant le passage de la manifestation. Au printemps, de très nombreuses vitrines de commerces avaient été dégradées pendant les manifestations contre la loi travail.

Quatorzième journée d'action

Ce sera jeudi la quatorzième journée nationale de mobilisation contre la loi Travail depuis le mois de mars. Les syndicats réclament toujours l'abrogation du texte, qui a été promulgué début août août.

Quelle mobilisation ? 

La dernière journée de mobilisation remonte au 5 juillet dernier. Elle avait réuni à peine 30.000 personnes dans toute la France, dont 7500 à Paris (selon la police), 45.000 (selon les syndicats). Les organisateurs avaient expliqué cette baisse par le fait que les militants et les salariés étaient partis en vacances. La plus forte mobilisation remonte au 31 mars. Ce jour-là, 224.000 personnes ont battu le pavé dans toute la France, selon la police (1,2 million, selon les syndicats).