Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Loire-Atlantique: les marchés ouverts et couverts ferment

-
Par , France Bleu Loire Océan

Tous les marchés de Loire-Atlantique, ouverts et couverts, sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Seuls une quinzaine de "petits marchés de village" vont obtenir des dérogations. Le préfet Claude d'Harcourt a refusé plusieurs demandes de dérogations de maires qui réclamaient le maintien des marchés.

Le marché aux fleurs place du commerce à Nantes
Le marché aux fleurs place du commerce à Nantes © Radio France - Louis de Bergevin

Tous les marchés ouverts et couverts de Loire-Atlantique dont tous ceux de Nantes sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Le préfet Claude d'Harcourt l'a confirmé ce mardi 24 mars en application du décret  n°2020-293 publié au Journal officiel qui indique que "la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu'en soit l'objet, est interdite ». Une demande de dérogation était cependant possible. Plusieurs maires ont demandé des dérogations comme David Samzun le maire de Saint-Nazaire ou Nicolas Criaud le maire de Guérande qui mettaient en avant la nécessité de soutenir l'économie locale et le fait que ces marchés sont indispensables pour de nombreux habitants. Le préfet a retoqué leur demande . Ils reconnaît que " ce sont des dispositions très strictes et très exigeantes. Elles sont destinées à durer le moins longtemps possible".

Favoriser le drive

A l'image du "drive" qui a été mis en place  au marché de Talensac , le préfet a expliqué que ce genre d'initiative va être encouragé pour aider à écouler les marchandises des producteurs locaux. Le client est invité à commander par téléphone et à venir récupérer sa marchandise. Mais ce genre d'initiative ne permettra d'écouler qu'une partie des produits. 

Des dérogations pour une quinzaine de petits marchés

La liste n'est pas encore arrêtée mais une quinzaine de "petits marchés de village" devraient bénéficier de dérogations et continuer à fonctionner. La décision est prise au cas par cas, en accord avec les maires. Cela concerne des communes qui ne possèdent pas de supermarchés à proximité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu