Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : près de 2.000 personnes rassemblées pour dire non à Amazon

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

À Montbert, au sud de Nantes, environ 2.000 personnes ont manifesté ce samedi 28 novembre pour dire non à l'implantation d'Amazon. Le géant américain veut y construire un entrepôt. Les manifestants dénoncent un projet destructeur pour l'environnement et la vie économique.

Les manifestants se sont rassemblés devant le site où Amazon projette de s'installer à Montbert.
Les manifestants se sont rassemblés devant le site où Amazon projette de s'installer à Montbert. © Radio France - François Ventéjou

"Amazon, ni ici, ni ailleurs !" À Montbert, ce samedi 28 novembre, près de 2.000 personnes ont montré leur opposition à l'implantation d'Amazon sur leur territoire. C'est le deuxième rassemblement après un pique-nique organisé le 17 novembre dernier. Le géant américain souhaite y installer une grande plateforme logistique.

Les manifestants se sont réunis à partir de 14 heures, rond-point du Butay à Montbert. Ils sont arrivés au compte-gouttes car les gendarmes, positionnés en amont de la manifestation, vérifiaient le coffre de chaque voiture. En effet, dans le cadre de cette manifestation, la préfecture avait interdit le transport d'armes.

Cette installation est un danger environnemental pour les communes du coin.

Les prises de parole ont débuté vers 15 heures. Aude Bontemps est l'une des membres fondatrices du collectif Anina (Amazon, ni ici, ni ailleurs) : "Nous disons non à Amazon car ils ont recours à des emplois précaires, ce n'est pas ce que l'on souhaite sur le territoire", estime-t-elle. "Il y a aussi toutes les infrastructures que va générer cette installation, poursuit l'autre membre fondateur, Alain Thalineau. Routes, station d'épuration... cette installation est un danger environnemental pour les communes du coin."

Des personnalités se sont déplacées

Autour de 16 heures, le cortège s'est élancé pour parcourir le kilomètre qui le séparait de l'entrée du site où Amazon souhaite s'installer. Musique et chants ont accompagné la foule.

Devant la grille, un cercueil symbolisant Amazon a été déposé. Le message des manifestants est clair, Amazon n'est pas le bienvenu à Montbert. "On est pour un monde positif, raconte Nicole, membre d'Anina. Pour le commerce de proximité et les entreprises citoyennes donc Amazon ne correspond pas à nos critères."

Différents personnalités sont venues apporter leur soutien aux manifestants. Matthieu Oprhelin, député du Maine-et-Loire, Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France, mais aussi Olivier Dardé, président de Plein Centre, l'association des commerçants du centre-ville de Nantes. "C'est de la concurrence qui n'est pas à pied d'égalité sur différents plans : fiscal, social, de l'éco-engagement, explique-t-il. Il faut faire prendre conscience à notre gouvernement que le développement d'Amazon n'est pas bon pour les commerces de proximité."

Une manifestation, et maintenant ?

"On ne lâchera pas tant qu'il n'y aura pas de changement de cap de la part de Monsieur Boblin, président de la communauté de communes de Grand-Lieu, assure Alain Thalineau, membre d'Anina. On va poursuivre les manifestations et faire des recours juridiques à chaque étape en espérant que les acteurs politiques locaux se rendent compte qu'ils font une grave erreur en se lançant dans ce projet."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess