Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire : retour à la source pour les eaux de Montarcher

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'usine d'embouteillage, fermée depuis 2018, va reprendre vie d'ici un an à l'entrée du plus haut village de la Loire. L'usine va subir des travaux dans les mois qui viennent pour relancer la production de l'une des eaux les plus pures de France.

Les eaux de Montarcher vont de nouveau être commercialisées
Les eaux de Montarcher vont de nouveau être commercialisées © Maxppp - F. Chambert

Le projet fait partie de ceux accompagnés dans le cadre du plan de relance de l'État, mais il bénéficie également du soutien financier de la part du département et de la région. Les eaux de Montarcher de nouveau commercialisées, c'est un vrai symbole pour la petite commune du Forez. Avec ses 74 habitants ,c'est la plus petite commune de France à bénéficier de l'enveloppe du plan de relance. 

Les eaux de Montarcher, c'est un petit poucet face à Badoit ou Parrot, mais c'est aussi une identité, alimentée par un cadre hors du commun quasiment pas pollué qui fournit une eau incomparable, très peu minéralisée. Mais il fallait investir, réorganiser, rénover, pour pouvoir rouvrir. Avec Jean-Louis Bissardon à sa tête, l'ancien patron des jus de fruits Bissardon, les eaux de Montarcher se donnent un cap : une année au cours de laquelle les quasiment 570.000 € de subventions de l'État, de la région et du département serviront à relancer les machines, avec à la clé une dizaine d'emploi. 

Un retour aux sources raisonné puisque l'entreprise ne prélèvera jamais plus de 25 % du débit de la source et que l'eau sera conditionnée en bouteille en verre. Une fois l'usine d'embouteillage remise à neuf, de nouveaux projets pourrait être menés pour gazéifier l'eau ou bien encore l'aromatiser.

Laurent Wauquiez et Georges Ziegler sont notamment venus appuyer le lancement du projet ce 19 avril 2021.
Laurent Wauquiez et Georges Ziegler sont notamment venus appuyer le lancement du projet ce 19 avril 2021. © Radio France - DV
Choix de la station

À venir dansDanssecondess