Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Loiret : les restaurants accueillant des salariés du bâtiment le midi ne bénéficieront plus d'aides de l'État

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Depuis le 13 janvier dernier, des restaurateurs du Loiret peuvent servir des repas le midi aux salariés du bâtiment. Or, ce samedi, Bercy affirme que ceux qui ouvrent le midi ne seront plus éligibles aux aides de l'État. Gérard Gautier, président de la CMA du Loiret est en colère et ne comprend pas.

Des salariés de l'entreprise Braun couverture avaient bénéficié de ce dispositif le 13 janvier dernier, dans un restaurant de Saran.
Des salariés de l'entreprise Braun couverture avaient bénéficié de ce dispositif le 13 janvier dernier, dans un restaurant de Saran. © Radio France - François Guéroult

Retournement de situation pour les restaurateurs du Loiret qui accueillent les salariés du bâtiment le midi. Depuis le 13 janvier dernier, ces derniers peuvent manger le midi dans des restaurants du département au lieu de casser la croûte dans leur voiture, dans des conditions sanitaires très strictes, grâce à une convention signée entre l'entreprise et le restaurant qui ouvre uniquement pour eux. La convention est ensuite envoyée à la préfecture, qui l'enregistre automatiquement. Cette convention a été signée entre l'UMIH 45, l'Union des Métiers de l'Industrie et de l'Hôtellerie du Loiret, la Fédération française du bâtiment, la chambre de commerce et d'industrie et les restaurateurs. 

Or, ce samedi, Bercy a prévenu la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Loiret, par l'intermédiaire de la direction générale des entreprises, que les restaurants qui ouvraient leurs portes le midi ne pourraient plus toucher les aides de l'État liées à la crise sanitaire.

Ce détail n'a pas été précisé au moment de la mise en place de la convention

Gérard Gautier, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Loiret est en colère. Il l'a fait savoir sur son compte Facebook en postant un message et s'est expliqué sur France Bleu Orléans. "Les restaurants en question, dès lors qu'ils accueillent du public, ne sont plus éligibles aux dispositifs qui sont mis en place pour les entreprises subissant une interdiction d'accueil du public", affirme-t-il, alors que rien n'a été précisé quelques jours auparavant. "Vous comprenez qu'on soit vent-debout, que ce soit nous, les restaurateurs ou les salariés du bâtiment", ajoute Gérard Gautier.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce qui est étonnant, en effet, c'est que la préfecture n'a pas précisé ce détail aux restaurateurs lors de la mise en place de cette convention signée mi-janvier. "Le secrétaire général de la préfecture, qu'on avait mis au courant, nous avait dit qu'on pouvait y aller sans aucun problème", complète le président de la CMA du Loiret, "on change les règles au court du match et je trouve ça déplorable"

Bercy prévenu dans les prochains jours

"On bataille depuis des mois et des mois avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles afin d'organiser au mieux tous les détails et les dispositifs changent à chaque fois qu'il y a un confinement ou un couvre-feu", se désole Gérard Gautier qui attend des explications. 

La Préfecture du Loiret a donc été prévenue par courrier et Bercy devrait l'être aussi ces prochains jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess