Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loiret : les complexes de foot à cinq restent ouverts malgré le durcissement des mesures sanitaires

-
Par , France Bleu Orléans

Malgré le dernier arrêté préfectoral qui a instauré l’interdiction de la pratique d’un sport de contact en intérieur pour les adultes dans tout le département du Loiret, les complexes de Foot à cinq sont encore ouverts, sans restriction de fréquentation.

Baptiste Pelloile, directeur du Five de Fleury-les-Aubrais
Baptiste Pelloile, directeur du Five de Fleury-les-Aubrais © Radio France - Julien Raymond

Depuis samedi 17 octobre dernier, il n’est plus possible de faire un sport de contact pour les adultes en milieu clos dans le Loiret. C’est le dernier arrêté préfectoral en date qui vise à lutter contre la propagation du Covid-19 dans le département. Les centres de foot à cinq ne sont pourtant pas concernés car cette discipline n'est pas considérée comme un sport de contact. 

Un tracking instauré

Pour rester ouvert malgré l’arrêté préfectoral du samedi 17 octobre dernier, Baptiste Pelloile, directeur du Five de Fleury les Aubrais, a dû mettre son établissement au diapason. « On a mis en place un système de tracking sur lequel on récupère toutes les coordonnées des joueurs qui viennent jouer chez nous. Si jamais l’un deux était positif au Covid-19, on pourrait contacter tous ceux qui ont pu jouer avec lui », détaille-t-il.

Cet arrêté est un nouveau coup dur pour le Five de Fleury, après déjà trois mois de fermeture en 2020. « On commençait à aller mieux en septembre mais cet arrêté nous remet en difficulté : Il y a une baisse de fréquentation par rapport à la même période l’année dernière », s’inquiète-t-il. 

De nombreux enfants attendus pour les vacances 

Si les adultes sont toujours les bienvenus, ce sont majoritairement des enfants qui viendront faire trembler les filets du Five dans les prochains jours : « On fonctionne beaucoup avec des centres aérés, des clubs et des associations pendant les vacances de la Toussaint. Nous avons, par exemple, accueilli ce matin l’association Priorité Enfance »

La situation pourrait radicalement changer pour l’établissement de Baptiste Pelloile si le Loiret faisait partie des départements qui passeraient aujourd’hui en alerte maximale. Encore plus si un couvre-feu était instauré dans la métropole d'Orléans : une partie importante de son chiffre d’affaire se réalise en soirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess