Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lourdes se prépare à une nouvelle semaine de Pâques sans touristes

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées) n'accueillera pas de touristes étrangers ni de groupes de pèlerins pour la semaine de Pâques, qui marque d'habitude le début de la saison touristique. Un énorme manque à gagner pour les commerces et les hôtels.

Les rues de Lourdes vides un samedi après-midi
Les rues de Lourdes vides un samedi après-midi © Radio France - Soisic Pellet

2021 ressemblera finalement à 2020 : la ville de Lourdes se prépare une nouvelle fois à fêter Pâques sans touristes étrangers ni groupes de pèlerins. "On est quasiment dans la même perspective", explique Claudine Aubert, représentante de l'intersyndicale de Lourdes et gérante d'un magasin de souvenirs boulevard de la grotte. "Il y a tellement de régions en France qui sont confinées et qui ne peuvent pas venir à nous que cette année nous allons à nouveau vivre un Pâques assez désœuvré et triste", regrette-t-elle. Un coup dur car Pâques marque normalement le début de la saison touristique à Lourdes, qui dure ensuite jusqu'en octobre. L'an dernier, la perte de chiffre d'affaires pour les commerces lourdais a atteint 80%. 

Des commerces et des hôtels toujours fermés 

Résultat dans les rues de Lourdes : les rideaux de fer sont encore baissés, les hôtels encore fermés. C'est le cas de l'hôtel Notre-Dame-de-Lorette : le patron, Christian Gélis, est également président de l'UMIH 65. Mais lui a décidé de ne pas revivre la même année et milite pour la réouverture des établissements. "Il faut tenter d'ouvrir pour l'image de la destination, pour l'existence de la destination", estime-t-il, "des volets tirés pendant deux ans, ce n'est pas une bonne idée". Il assure donc qu'au moins la moitié des hôtels lourdais va rouvrir dans les prochains jours, malgré une prévision de fréquentation autour de 20 à 30%. Pour palier ce déficit, "la question du maintien d'un certain nombre d'aides et d'accompagnement reste cruciale", ajoute Christian Gélis. 

Des volets tirés pendant deux ans, ce n'est pas une bonne idée - Christian Gélis, président de l'UMIH 65

Côté commerces aussi, Claudine Aubert ouvre pour accueillir les quelques touristes qui se promènent dans Lourdes. Les célébrations de Pâques se tiendront également, avec des liturgies au sanctuaire jusqu'à 19h, heure de couvre-feu, et seront retransmises en ligne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess