Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Lubrizol à Rouen : le préfet donne son feu vert pour la réouverture partielle

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

L'usine Lubrizol de Rouen est autorisée à rouvrir partiellement moins de trois mois après l'incendie qui a touché le site Seveso. Le préfet de la Seine-Maritime a pris un arrêté ce vendredi 13 décembre 2019.

Le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, dans les studios de France Bleu Normandie.
Le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, dans les studios de France Bleu Normandie. © Radio France - Thomas Schonheere

Le préfet de la Seine-Maritime l'avait affirmé sur France Bleu Normandie, ce mercredi : les conditions de sécurité sont, en l'espèce, _"réunies"pour une reprise partielle des activités de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime). C'est confirmé ce vendredi 13 décembre 2019. Moins de trois mois après l'incendie qui a touché le site Seveso, un démarrage est possible. L'usine est autorisée à rouvrir partiellement. Le préfet a pris un arrêté en fin de journée. La directrice générale de Lubrizol France a affirmé ce vendredi que l'usine pourrait redémarrer "dans les jours qui viennent". Le communiqué préfectoral précise qu'il s'agit d'une "réouverture limitée à deux petites unités de mélange et de solubilisation, n'impliquant pas de réaction chimique, et occupant une superficie de trois hectares sur les quatorze du site non impactés par le sinistre." _

Des contrôles réguliers

Le préfet rappelait dès mercredi que seules "deux petites unités de mélange sans réaction chimique" seront rouvertes et _"qu'_il n'est pas question" de rouvrir la totalité du site. Il présentait son avis ce vendredi matin devant le Comité pour la transparence et le dialogue créé depuis l'incendie. "Il n'y a qu'une seule grille de lecture pour l'Etat : la sécurité" a déclaré le préfet en ouverture de cette réunion. A la question du député socialiste Christophe Bouillon de savoir s'il est possible de prendre un arrêté temporaire pour voir si Lubrizol respecte les prescriptions, le préfet a répondu que des contrôles réguliers seraient menés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu