Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Lubrizol "ne prend pas au sérieux un certain nombre de règles élémentaires", selon Delphine Batho

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La députée Delphine Batho était l'invitée ce mercredi de France Bleu Normandie. Elle était ministre de l'Écologie en 2013 lors de la fuite de mercaptan à l'usine Lubrizol de Rouen.

La députée Delphine Batho considère que les sites industriels comme Lubrizol jouissent d'une "forme d’impunité".
La députée Delphine Batho considère que les sites industriels comme Lubrizol jouissent d'une "forme d’impunité". © Radio France - Noémie Guillotin

Rouen, France

Y a-t-il eu défaillance de l'industriel ou de l'État, lors de l'incendie à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) le 26 septembre ? "Les deux", tranche Delphine Batho. La députée des Deux-Sèvres et présidente de Génération écologie estime qu'avec Lubrizol, on a "un industriel qui ne prend pas au sérieux un certain nombre de règles de sécurité élémentaires dans un site SEVESO". Elle ajoute : "Il y a une forme d'impunité qui ne peut plus continuer."

"Lubrizol n'a pas prévenu la préfecture"

Delphine Batho a été auditionnée à sa demande mardi par la Commission d'enquête du Sénat chargée de travailler sur la catastrophe. Ce mercredi de France Bleu Normandie, elle revient sur la fuite de mercaptan, chez Lubrizol déjà, en 2013, alors qu'elle était ministre de l'Écologie : "Lubrizol s'est rendu compte de la fuite vers 8 h du matin et a déclenché son plan d'urgence deux heures plus tard, ce qui n'est pas normal. Lubrizol n'a pas prévenu la préfecture, ce sont les pompiers. Et les services de crise des différents ministères ont été prévenus cinq heures plus tard. Dès le mercredi, l'industriel demandait la reprise de la production !"

En 2014, Lubrizol a été condamné pour "négligence" à 4.000 euros d'amende. Cinq ans plus tard, après cette fois l'incendie du 26 septembre, la DREAL a relevé plusieurs infractions sur le site de l'usine, comme l'absence de détection incendie dans les zones de stockage extérieures.

En 2013, l'ex-ministre de l'Écologie, qui propose de créer notamment un "parquet environnemental" spécialisé, se souvient avoir commandé un rapport dont les recommandations ont été, selon elle, "enterrées"

"La culture au plus haut niveau de l'État ne considère pas les enjeux écologiques et les risques technologiques comme un enjeu de sécurité nationale, poursuit-elle. Les moyens ont diminués, les suites n'ont pas été apportées par la justice quand des défaillances ont été révélées et il y a un affaiblissement des règles."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu