Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Luçon : après l'incendie de la laiterie Eurial, quel avenir pour les salariés ?

-
Par , France Bleu Loire Océan

Trois jours après l'incendie de la laiterie Eurial à Luçon, où la moitié de l'usine qui fabrique de la mozzarella pour pizza est partie en fumée, les 160 employés sont officiellement au chômage technique. Les représentants syndicaux ont rencontré la direction lors d'un conseil social et économique.

Près de 4.000 mètres carrés de l'usine Eurial sont partis en fumée vendredi 14 février à Luçon lors d'un incendie spectaculaire.
Près de 4.000 mètres carrés de l'usine Eurial sont partis en fumée vendredi 14 février à Luçon lors d'un incendie spectaculaire. © Radio France - Victoria Koussa

Quel avenir pour les salariés d'Eurial, à Luçon ? L'usine qui fabrique de la mozzarella pour pizza a été en partie brûlée après un incendie vendredi 14 février 2020 au matin, alors que 71 employés se trouvaient à l'intérieur. En tout, ils sont environ 160 - salariés et intérimaires - à se retrouver sur le carreau. La direction qui a rencontré ce lundi les représentants syndicaux lors d'un CSE, avant de voir les employés, parle pour l'heure de trois mois de chômage technique, le temps de mener les premières expertises. 

Y a-t-il un risque qu'Eurial quitte Luçon ?

L'inquiétude des salariés, très attachés à leur usine, est de voir Eurial transférer ses activités ailleurs. "Pour l'instant, l'analyse de l'état du site et des possibilités sur le site est en cours, on n'aura aucune vision de ce sujet-là dans les un à deux mois et des possibilités existantes", a indiqué Thomas Guerton, le DRH de l'entreprise. 

De son côté, Pierre-Guy Perrier, le maire de Luçon, veut être optimiste. Il énumère les atouts luçonnais pour Eurial : "Le premier, c'est qu'il y a eu ici des investissements conséquents, le deuxième point, c'est qu'ils ont ici la matière première, le lait, le transport du lait est quelque chose qui coûte cher, et puis surtout, on a un personnel reconnu comme compétent et très proche de son entreprise". À tel point qu'une cellule psychologique va être mise en place dès ce mardi pour les aider à traverser le choc et la longue période d'incertitude qui les attend.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu