Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

Lutte contre la fraude dans l'Hérault : les sociétés de gardiennage dans le collimateur

dimanche 3 juin 2018 à 8:13 Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault

Le montant de la fraude a dépassé les 23 millions d'euros l'an dernier dans l'Hérault. Parmi les secteurs particulièrement surveillés: les entreprises de sécurité et de gardiennage.

1.500 contrôles ont été menés dans l'Hérault l'an dernier dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé
1.500 contrôles ont été menés dans l'Hérault l'an dernier dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé © Maxppp -

Hérault, France

Revenus non déclarés, cotisations de la CAF ou remboursements Sécu abusivement perçus... La fraude fiscale et sociale a dépassé les 11 millions d'euros l'an dernier dans l'Hérault. La fraude aux soins en est une part importante, car les montants peuvent très vite atteindre des sommes vertigineuses. Il y a deux ans à Montpellier, un médecin a été arrêté pour avoir déclaré une suractivité d'un montant estimé à 500.000 euros. 

La fraude c'est aussi le travail illégal, qui pèse plus lourd encore: 13 millions et demi d'euros mis en recouvrement l'an dernier.  15% de plus que l'année précédente. 

18 salariés non déclarés

Dans le département, les contrôles visent en priorité les secteurs du bâtiment, l'hôtellerie restauration, l'agriculture et désormais la sécurité: les sociétés de gardiennage. Une entreprise de Montpellier a été contrôlée en début d'année avec 18 salariés non déclarés. L'affaire symptomatique car dans cette branche le travail dissimulé est en recrudescence.  

La sécurité, "un secteur sensible". Pierre Sampietro, directeur adjoint de la DIRECCTE, la direction du travail

En tout, les services ont mené 1.500 contrôles, qui ont débouché sur une cinquantaine d'amendes administratives, plus de 150 procédures pénales et parfois de lourdes sanctions judiciaires. Le responsable d'une entreprise de nettoyage de Montpellier a récemment été condamné à deux ans de prison pour travail dissimulé.