Économie – Social

Lycéens et étudiants mobilisés contre la loi El Khomri à Clermont-Ferrand

Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 22 mars 2016 à 17:57

La tête du cortège clermontois
La tête du cortège clermontois

La jeunesse clermontoise est descendue une nouvelle fois dans la rue, ce mardi matin, pour dénoncer la loi El Khomri. Entre 1000 et 2000 lycéens et étudiants -selon les sources- ont défilé de la faculté de Gergovia à la Préfecture du Puy de Dôme, exigeant le retrait du texte.

Ce mardi matin, à Clermont-Ferrand, lycéens et étudiants ont défilé côte à côte, pour réclamer le retrait de la loi El Khomri. Le syndicat étudiant UNEF avait appelé à la mobilisation nationale. Le cortège est parti de la faculté de Gergovia en direction des lycées Blaise Pascal et Jeanne d'Arc. Il a ensuite rallié la place Delille puis le parvis de la Préfecture du Puy de Dôme. La CGT était présente, à la fois pour soutenir les jeunes mais aussi pour les encadrer. Les organisateurs parlent de 2000 personnes, la Police a comptabilisé 1000 manifestants.

Jeunesse précarisée mais jeunesse mobilisée

En tête du cortège, des lycéens issus de différents établissements clermontois, dont des lycées professionnels, particulièrement mobilisés ces derniers jours. Pour eux, le projet de loi travail est synonyme de précarité. A leurs côtés, des étudiants des facultés clermontoises qui ont répondu à l'appel de l'UNEF. Mais dans le cortège, on a aussi vu des salariés, des chômeurs et des représentants de différentes organisations syndicales. La CGT du Puy de Dôme a assuré en partie la sécurité du mouvement, n'hésitant pas à faire des rappels à l'ordre pour éviter des débordements.

Dominique Manent a suivi la manifestation pour France Bleu

Aliaume, étudiant clermontois

Prochain rendez-vous "officiel" contre la loi El Khomri le 31 mars prochain. 7 organisations syndicales appellent à manifester.