Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Le projet de TGV Lyon-Turin

VIDÉO - Lyon-Turin : les grands travaux démarrent à Saint-Jean-de-Maurienne pour la future gare

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Les travaux du Lyon-Turin démarrent ce lundi à Saint-Jean-de-Maurienne. La sous-préfecture accueillera la future gare multimodale qui sera aussi le point d'entrée du tunnel de 57 kilomètres. Le chantier dans la sous-préfecture doit durer dix ans.

Les deux premiers bâtiments voués à la démolition seront désamiantés avant d'être détruits.
Les deux premiers bâtiments voués à la démolition seront désamiantés avant d'être détruits. © Radio France - Bleuette Dupin

Saint-Jean-de-Maurienne, France

Les travaux du Lyon-Turin ferroviaires deviennent concrets dans la plaine de Saint-Jean-de-Maurienne avec l'arrivée à partir de ce lundi des premiers ouvriers des entreprises de démolition. Deux premiers bâtiments (deux barres d'immeubles inoccupées depuis plusieurs années, situées rue de la Bastille près de la voie ferrée) vont être détruits dans les prochaines semaines. Auparavant elles seront désamiantées. Puis les ouvriers procéderont par "grignotage" pour éviter de générer trop de poussière.  La mairie veut utiliser cet espace libéré pour les installations du Tour de France lors de l'étape du 26 juillet  Saint-Jean-de-Maurienne/ Tignes.

En parallèle, des travaux de préparation pour réaliser des nouvelles voiries vont démarrer. Sur ce secteur un nouveau pôle d'échange multimodal doit voir le jour et remplacer la gare actuelle de Saint-Jean à partir de fin 2020.

Ce début d'année verra aussi démarrer des travaux de renforcement des digues en bordure de la rivière Arc sur la commune de Villargondran.

Le plus gros du chantier débutera dans 3 ans

La société TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin) et la SNCF vont réaliser deux voies ferrées là où il n'en existe qu'une, plus un pôle multimodal. Il fait compter environ trois ans de travaux préparatoires, qui consistent à dégager les zones nécessaires pour la réalisation ensuite des voies ferrées, des postes d'aiguillage, des nouveaux bâtiments, des ponts et viaducs, des nouvelles voiries. Le plus gros du chantier est prévu après 2022. 

Une cinquantaine d'ouvriers annoncés cette année sur le chantier

Dans un premier temps Saint-Jean-de-Maurienne devrait accueillir une cinquantaine d'ouvriers pour ce chantier. "Ça va monter en puissance, précise Rémy Laville, en charge des chantiers à l'air libre côté français pour la société TELT. Le plus gros des effectifs arrivera dans trois ans, avec 3 à 400 personnes au moment de la construction de la ligne nouvelle et des infrastructures ferroviaires".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu