Économie – Social

Made In France : ça marche aussi très bien en Touraine

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine lundi 17 octobre 2016 à 17:25

Une partie de la fresque Hermès créée au Céramique Lochoise en Indre-et-Loire
Une partie de la fresque Hermès créée au Céramique Lochoise en Indre-et-Loire - Simon Papillaut

Il y a 4 ans, Arnaud Montebourg apparaissait en marinière (AmorLux) made in France à la Une du magazine "Le Parisien" et depuis le candidat à la primaire de la gauche et ancien ministre décline sur tous les tons et lors de tous ses déplacement ce crédo.

Il n'empêche que depuis cette couverture de magazine, le Made In France est devenu tendance, chiffres à l'appui et par l'exemple en Touraine.

En 2015, 70 % des Français se disaient prêts à payer entre 5 et 10 % plus cher pour acquérir des produits fabriqués dans l'Hexagone selon l'Ifop.

La fabrique des Yaourts de Fierbois à Chédigny  - Aucun(e)
La fabrique des Yaourts de Fierbois à Chédigny - Sophie Lebrun

Et c'est bien sur ce créneau que l'on retrouve des yaourts 100% made in Touraine fabriqués à Chédigny dans le Lochois. Les yaourts Fierbois sont installés dans ce village depuis 1999 et emploie 7 personnes. Saïd Akram est le patron de cette entreprise artisanale à succès qui réalise 1,5 millions d'euros de chiffre d'affaire par an. Ces produits sont 100% Touraine puisque le lait entier qui sert à la préparation de ces yaourts est fourni par la Laiterie de Verneuil. Pour le patron, une bonne matière première ne doit pas avoir trop voyagé avant d'être transformée .Et il l'avoue sans détours, il n'avait pas vraiment calculé de positionner ces yaourts sur le haut de gamme, mais la qualité étant au rendez-vous c'est tout naturellement que les yaourts de Fierbois se sont retrouvés sur les étagères des plus prestigieuses épiceries parisiennes et tourangelles. Ils s'exportent aujourd'hui dans les meilleurs magasins d'Europe. Pour Saïd Akram, c'est aussi selon lui l'exigence des consommateurs français prêts à dépenser plus pour avoir un produit de qualité, ils obligent les artisans fabricants eux aussi à tout faire pour servir "les gourmands et les gourmets" selon la formule du patron des Yaourts de Fierbois.

Autre réussite Made In France/Made In Touraine : Céramique Lochoise

L'aventure de Céramique Lochoise a commencé il y a 20 ans lorsque Denis Patact et son épouse reprennent une entreprise de céramiques funéraires : mais l'objet funéraire n'est plus un marché porteur et le nouveau patron cherche immédiatement d'autres débouchés pour faire tourner les fours de sa société. Fruit du hasard, à cette époque, sur la radio France Info existe une rubrique diffusée plusieurs fois par jour sur les exemples de jeunes entreprises : Denis Patacq est interviewé et parle de son savoir-faire et par chance, à l'autre bout du poste de radio : le designer Philippe Starck entend le patron lochois et prend contact : il veut créer une étagère modulable en céramique et évidemment dans le design, la valeur tient aussi au fait que les pièces dessinées par Starck sont produites en petites quantités et même pour certains architectes ou artistes, elles peuvent être des pièces uniques. De fil en aiguille et de bouche à oreille, les architectes, artistes et designers s'échangent l'adresse et le savoir-faire de Céramique Lochoise. La dernière collaboration artistique a eu lieu avec la marque de luxe Hermès : pendant 2 ou 3 mois, Philippe Hermès Dumas artiste peintre et descendant du fondateur d'Hermès est venu à Loches pour dessiner et fabriquer des carreaux de céramique qui composeront une fresque reprenant les thèmes et les couleurs des fameux foulards Hermès. Chaque pièce de la fresque a été cuite dans les fours lochois avant d'être montée et exposée dans la boutique historique de la marque Hermès rue du Faubourg Saint Honoré à Paris.

Et pour les tourangeaux qui prennent le métro à Paris, un conseil lors de votre prochaine visite, en attendant la rame, essayer de découvrir les carreaux d'origine et ceux refait à l'identique à nouveau par Céramique Lochois. Cela fait maintenant de nombreuses années, que les lochois ont signé un contrat avec la RATP pour reproduire à l'identique les céramiques blanches des couloirs, mais aussi les moulures des cadres de publicité : la même couleur, la même forme pour restaurer l'habillement mural du métro parisien.

Que vous vous rendiez à Chédigny ou à Loches, ne cherchez pas de grandes enseignes clinquantes et lumineuses pour découvrir ces fleurons du Made In France/Made In Touraine, les deux entreprises et leurs dirigeants cultivent discrétion et modestie aussi bien que leur savoir-faire artisanal !

Si vous souhaitez découvrir plus avant ces deux entreprises : vous pouvez lire les articles que leur a consacré le magasine Sud Touraine Active :

http://sudtouraineactive.com/le\-webzine/reportages/du\-metro\-parisien\-aux\-boutiques\-de\-design\-du\-monde\-entier

http://sudtouraineactive.com/le\-webzine/reportages/retour\-sur\-l\-aventure\-hermes\-la\-ceramique\-lochoise

http://sudtouraineactive.com/le\-webzine/breves/said\-akram\-rachete\-la\-laiterie\-fierbois\-qu\-il\-dirige\-depuis\-17\-ans

Partager sur :