Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Plan Particulier pour la Creuse, la préfète demande aux élus de "se bouger"

-
Par , France Bleu Creuse

La préfète, Magali Debatte, était l'invitée de France Bleu Creuse ce mercredi matin. Elle s'interroge sur la volonté de certains élus de faire aboutir les dossiers retenus dans le cadre du Plan particulier pour la Creuse. Retrouver son interview en vidéo.

Magali Debatte, préfète de la Creuse invitée de France Bleu Creuse ce  mercredi 2 octobre 2019
Magali Debatte, préfète de la Creuse invitée de France Bleu Creuse ce mercredi 2 octobre 2019 © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

Le Plan particulier pour la Creuse a été signé en avril dernier. Six mois plus tard, certains projets retenus dans le cadre de ce plan n'ont toujours pas démarré. Magali Debatte, préfète de la Creuse, s'en étonne et demande aux élus concernés de se bouger. 

"Quand je suis arrivée il y a maintenant un an, j'ai fait le constat d'un territoire qui manquait d'ambition, explique Magali Debatte. Il y a quelques mois, j'étais rassurée par la capacité des élus à se mobiliser autour de projets communs et aujourd'hui alors que nous sommes début octobre, quasiment en fin d'année budgétaire, je m'interroge sur la volonté réelle de certains élus d'engager les projets sur lesquels nous nous sommes collégialement entendus".

Il y a des projets qui n'ont pas bougé d'un centimètre - Magali Debatte

"Il faut rappeler ce que c'est le Plan particulier pour la Creuse ! C'est plus d'une année de travail avec des élus qui ont dirigé des groupes de travail, des projets qui ont été remontés, des arbitrages qu'il a fallu obtenir au niveau de Matignon. C'est un plan pour lequel nous avons obtenu l'accord du président du République, qui a été signé en présence du Premier ministre. Et tous les mois, nous suivons l'engagement des projets, la capacité réelle de chaque décideur à réellement engager les projets. Et il y a des projets qui aujourd'hui n'ont pas avancé d'un centimètre par rapport au début" a regretté Magali Debatte.

Alors qu'est ce qui bloque ?

"Il y a une difficulté de ce territoire à s'organiser collectivement, à se mettre d'accord, à mettre de l'argent, des crédits en commun" explique la préfète de la Creuse. Pour elle, "ce n'est pas un problème de financement, d'accompagnement financier par l’état puisque l'argent est là. Et moi, c'est la dessus que je suis très déçue parce que tous les ans, le compte n'y est pas. Nous apportons des dotations, des crédits et il y a une incapacité du territoire à embrayer sur des projets".

Il faut avancer - Magali Debatte

"Mon discours, c'est de dire aux élus, bougez-vous ! On est à vos côtés, on est prêt à vous aider. Moi, j'ai des gens qui m'ont regardé dans les yeux il y a six mois, en me disant "on va faire" et qui ne font pas ! Il y a des projets qui avancent, les drones, le lycée des métiers du bâtiment, le service national universel, mais il y a d'autres projets qui eux sont coincés et qui faut qu'on débloque" a conclu Magali Debatte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu