Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Maisons de retraite : des délégués syndicaux manifestent devant le siège du groupe ORPEA

mardi 25 septembre 2018 à 15:31 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

Une trentaine d'élus syndicaux s'est invitée ce mardi matin au siège de l'entreprise à Puteaux (92) pour dénoncer les conditions de travail et d'accueil dans les EHPAD du groupe. Ce rassemblement se produit quelques jours après la diffusion d'un reportage accusateur dans Envoyé Spécial sur France 2.

Les délégués syndicaux sont venus de toute la France mais aussi de Belgique et d'Allemagne.
Les délégués syndicaux sont venus de toute la France mais aussi de Belgique et d'Allemagne.

Puteaux, France

Nouvelle manifestation du malaise chez ORPEA. Une trentaine d'élus syndicaux (une quinzaine selon la direction) s'est déplacée ce mardi à Puteaux (Hauts-de-Seine) devant le siège du groupe privé de maisons de retraites. Des délégués CGT venus de toute la France, qui ont reçu le renfort d'élus syndicaux venus de Belgique et d'Allemagne. Rassemblés devant le bâtiment, enchaînant les allées et venues dans les couloirs du siège pour tenter de remettre une lettre ouverte à la direction, ils ont finalement quitté les lieux dans le courant de l'après-midi, sans avoir été reçus. Dans cette lettre, ils dénoncent les conditions de travail et d’accueil au sein des EHPAD du groupe privé. "Sous-effectifs récurrents", "insuffisance de matériels et de fournitures"... D'après les élus, ces conditions provoquent une "mauvaise prise en charge" des résidents. Contactée par France Bleu Paris, la direction se dit "ouverte au dialogue social, dès l’instant que les conditions de ce dialogue sont réunies."

La lettre ouverte de la CGT. - Aucun(e)
La lettre ouverte de la CGT.

Ce rassemblement intervient 5 jours après la diffusion d'un reportage accusateur pour ORPEA : jeudi dernier sur France 2, l'émission Envoyé Spécial a diffusé une enquête montrant de l'intérieur le quotidien des établissements du groupe. S'appuyant sur des images tournées en caméra discrète par des employés, ce reportage dénonce notamment "la nourriture rationnée, des soins bâclés, des personnels insuffisants"... Le groupe avait tenté d'interdire sa diffusion, sans être entendu par la justice.