Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Maîtres laitiers du Cotentin : le contrat de "briquettes" pour la Chine rompu

vendredi 31 août 2018 à 17:10 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

La direction annonce ce vendredi 31 août 2018 en réunion extraordinaire du Comité d’Entreprise l’arrêt de la production « briquettes » à Méautis.

le groupe chinois Synutra a rompu le contrat de briquettes de lait aromatisé produites à Méautis
le groupe chinois Synutra a rompu le contrat de briquettes de lait aromatisé produites à Méautis © Radio France -

Méautis, France

L'arrêt définitif de la production de briquettes de lait aromatisé pour enfant sur le site des maîtres laitiers du Cotentin, à Méautis. Des briquettes destinées à la Chine  Selon Force ouvrière, la direction l'a annoncé ce vendredi 31 août 2018 en réunion extraordinaire du comité d'entreprise  

Rupture unilatérale

La chaîne de production avait été mise à l'arrêt il y a trois semaines, suite à un problème technique entraînant des dépôts au fond des briques. Le problème n'a pas été réglé,  et le groupe chinois Synutra vient de rompre le contrat, un contrat de 700 millions de briquettes par an, signé pour 10 ans 

Les Maîtres laitiers du Cotentin qui sont aussi toujours en attente des autorisations pour produire du lait infantile en Chine.

La direction rassure

La direction s'est voulu rassurante sur la suite du contrat et sur la pérennité des emplois: Les personnes qui travaillaient à Méautis -plusieurs dizaines de personnes-  sont redéployées sur les autres sites du groupe à Sottevast et Valognes. 

Mais les syndicat se disent inquiets pour l'avenir.

La direction assure que le dossier d'agrément lait infantile est désormais parvenu auprès des autorités chinoises.  Et que "les efforts vont se concentrer sur le site de Méautis où les activités beurres et crèmes sont en développement, mais aussi sur des solutions commerciales à l'étude vers d'autres pays ainsi qu'avec des partenaires industriels. La direction assure enfin que les volumes de la collecte laitière 2018/2019, ceux-ci seront préservés.