Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Le mal-logement s'aggrave en France, constate la Fondation Abbé Pierre

-
Par , France Bleu
France

La Fondation Abbé Pierre dévoile ce jeudi son 25ème rapport annuel sur le mal-logement et le constat est inquiétant : quatre millions de français sont mal logés. Un chiffre en constante augmentation.

La situation des mal logés empire selon la Fondation Abbé Pierre
La situation des mal logés empire selon la Fondation Abbé Pierre © AFP - Sandra Fastre

En France, quatre millions d'habitants n'ont pas de logement ou vivent dans de très mauvaises conditions. C'est le chiffre que donne la Fondation Abbé Pierre dans son dernier rapport annuel. Loin de s'améliorer la situation s'aggrave, dit l'association. 

Mal logement...

La Fondation Abbé Pierre dans son bilan du mal logement, distingue deux catégories de personnes : celles qui sont mal logées et celles qui sont dans une situation fragilisée de logement. Les mal logées, ce sont par exemple les personnes privées de logement personnel : les SDF, les gens qui vivent dans des bidonvilles, dans des centres d'hébergement, dans des foyers de travailleurs, à l'hôtel... 

Et puis les mal logés, ce sont aussi les personnes qui vivent dans des conditions difficiles, qui n’ont pas de chauffage ou pas de WC individuel par exemple. Ou qui vivent en situation de surpeuplement accentué, c'est à dire dans un logement trop petit, où il manque au moins deux pièces par rapport au nombre de personnes qui habitent le logement. Ceux là sont 4 millions.  

4 millions de mal logés en France
4 millions de mal logés en France - Fondation Abbé Pierre

...et crise du logement

Autour de ce noyau de mal logés, il y a un cercle plus large, avec ceux qui sont touchés d'une façon ou d'une autre par la crise du logement : propriétaire ou locataires, en situation de surpeuplement modéré (1 seule pièce manquante), qui souffrent de précarité énergétique -par exemple ceux qui font le choix de remplir leur frigo plutôt que chauffer leur logement, ou encore tous ceux en situation de retard de paiement ou d'impayés de loyers ou de charges. Ça concerne 12 millions de personnes en France. 

Et la situation ne fait qu'empirer. Par exemple, les Français sont 44 % de plus qu’en 2006 à se priver de chauffage faute de pouvoir régler toutes les factures. 

Environ 12 millions de personnes touchées de près ou de loin par la crise du logement
Environ 12 millions de personnes touchées de près ou de loin par la crise du logement - Fondation Abbé Pierre

Plusieurs facteurs d'aggravation

Les expulsions locatives avec intervention de la police, par exemple, qui battent des records : près de 16 000 en 2018, contre 6300 en 2001, soit une augmentation de 48%. Chiffres à multiplier par 2 ou 3, dit la Fondation, si on prend en compte ceux qui ont quitté leur domicile avant expulsion, sous la pression de la procédure. 

Autre facteur inquiétant, l’augmentation des coupures d’énergie par les fournisseurs d’électricité et de gaz : 572 000 interventions pour impayés en 2018 contre 549 000 en 2017.

Les expulsions avec recours aux forces de l'ordre augmentent
Les expulsions avec recours aux forces de l'ordre augmentent - Fondation Abbé Pierre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess