Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Malgré la Covid-19, les entreprises iséroises déposent moins le bilan cette année

-
Par , France Bleu Isère

Malgré une activité ralentie depuis le déconfinement, les dépôts de bilan en Isère sont moins nombreux cette rentrée par rapport à d’habitude. Les aides exceptionnelles de l'Etat ont renfloué les caisses des entreprises mais le tribunal de commerce de Grenoble s'attend à une hécatombe fin 2020.

Le tribunal de commerce de Grenoble (capture d'écran).
Le tribunal de commerce de Grenoble (capture d'écran). © Radio France - Bastien Thomas

Après parfois trois mois de fermeture et une activité qui tourne au ralenti depuis le déconfinement, les entreprises iséroises sont en difficulté mais, étonnement, les dossiers de dépôts de bilan sont moins nombreux en cette rentrée par rapport à d’habitude. "On traite environ cinq dossiers par semaine au lieu d'une quinzaine d’habitude à cette période", confirme Dominique Durand, le président du tribunal de commerce de Grenoble. 

La raison est simple : "Les entreprises ont été puissamment aidées par les aides gouvernementales [le chômage partiel ou le prêt garanti par l'Etat, ndlr] donc beaucoup d'entre elles ont encore une trésorerie tout à fait correcte", explique Dominique Durand.

Une vague de dépôts de bilan pourrait arriver fin 2020 

Il faut tout de même se méfier de l'eau qui dort car de nombreuses entreprises pourraient se retrouver en grande difficulté d'ici la fin de l'année 2020, au moment où elles vont devoir rembourser les aides du gouvernement. "C'est notre crainte, surtout dans le secteur de la restauration, du spectacle et de l'événementiel", dit le président du tribunal de commerce de Grenoble. 

"J'appelle les chefs d'entreprises à ne pas faire l'autruche !" - Dominique Durand, président du tribunal de commerce de Grenoble

Avant d’en arriver au dépôt de bilan, le tribunal de commerce de Grenoble incite les chefs d’entreprise à signaler leurs difficultés car il peut les aider, notamment via la procédure de conciliation ou de sauvegarde. 

Dominique Durand, président du tribunal de commerce de Grenoble.

Selon Dominique Durand, 95% des entreprises qui ont un redressement judiciaire partent en liquidation judiciaire car elles signalent leurs difficultés trop tard. Si vous êtes un chef d'entreprise en difficulté, vous pouvez contacter le tribunal de commerce par e-mail : prevention@greffe-tc-grenoble.fr  ou en appelant le greffe du tribunal de commerce de Grenoble : 04.56.58.50.50.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess