Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Malgrè les annonces d'Agnès Buzyn, toujours la colère aux urgences de Bagnols-sur-Cèze

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La deuxième vague d'annonce d'Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, ce lundi, ne calme pas les troupes. En grève depuis le 17 juin dernier, le personnel des urgences de l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze est plus que jamais mobilisé. La colère dans le cathéter n'est pas éteinte.

La thrombose aux urgences de Bagnols-sur-Cèze.
La thrombose aux urgences de Bagnols-sur-Cèze. © Radio France - Ludovic Labastrou

Bagnols-sur-Cèze, France

"Toujours la colère dans le cathéter", un slogan que vous pouvez lire aux urgences de Bagnols-sur-Cèze. Là-bas, les personnels sont en grève à 100%. Une protestation qui a été entamée le 17 juin dernier. Et ce n'est pas sûr que la seconde vague d'annonces de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ce lundi qui semble pouvoir calmer les troupes. Après une relative trêve observée durant la pause estivale, le mouvement ne semble pas - également à l’hôpital d'Alès - devoir baisser d'intensité.

"Nous sommes à bouts, c'est le patient qui est mis en danger".

Manque de personnels, de matériels même, l’hôpital public est au bord de la syncope dit la CGT santé ici et partout en France. Plus de 200 hôpitaux sont en grève. "Cela fait 7 ans que je suis infirmière et je me pose des questions". Le raz-le-bol est palpable. Il manque des brancards, des pieds de perfusion, des fauteuils roulants pour les patients, des Scopes, (moniteur de surveillance), voire un agent de sécurité pour veiller au grain en cas de souci.

"Restructurer, c'est bien, mais sans personnel supplémentaire à quoi cela sert".

Les urgences de l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze est prévu pour 20.000 passages/An. Ils sont 28.000 patientes ou patients à le fréquenter. 30.000 dans les prochaines années. Un projet de restructuration est en cours. Satisfaction des personnels et de la CGT Santé mais, dit Boris Vignier, son délégué "un œuf sans rien dedans, cela fait une belle coquille". Des locaux neufs, sans personnel dedans ?

La colère toujours présente depuis le 17 juin. - Radio France
La colère toujours présente depuis le 17 juin. © Radio France - Ludovic Labastrou
En grève mais toujours là au service des patients. - Radio France
En grève mais toujours là au service des patients. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

France Bleu