Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Malgré quelques avancées, la grève se poursuit à l'hôpital de Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Le mouvement de grève est maintenu à l'hôpital de Châteauroux, malgré quelques avancées. Un poste d'aide-soignant devrait notamment être créé dans l'équipe de nuit."C'est loin d'être suffisant" répondent les syndicats, qui envisagent de nouvelles actions.

Le service des urgences est en grève depuis le 29 juin à Châteauroux
Le service des urgences est en grève depuis le 29 juin à Châteauroux © Radio France - Manon Klein

Châteauroux, France

Le service des urgences de Châteauroux décide de maintenir la grève qui a débuté le 29 juin. Les syndicats ont obtenu des concessions de la part de la direction, mais estiment qu'il faut maintenir la pression pour peser sur certaines négociations toujours en cours, sur le plan local et national. Ils viennent d'ailleurs de solliciter par courrier plusieurs élus de l'Indre pour soutenir leur cause.

Un poste créé

Le personnel de l'hôpital de Châteauroux vient d'obtenir un engagement de la part de la direction : la création d'un poste d'aide-soignant supplémentaire dans l'équipe de nuit. La directrice de l'hôpital, Evelyne Poupet, confirme l'information. Mais elle prévient que le recrutement pourrait prendre du temps. Cette annonce est loin de satisfaire les syndicats; "Il faudrait une dizaine d'embauches (...) on est loin du compte" commente Pascal Brion, délégué à l'hôpital du syndicat Sud.

La direction affirme ne pas être fermée à d'autres éventuelles embauches, si nécessaires, mais sans s'engager. "Une évaluation est en cours pour réorganiser le services des urgences" explique Evelyne Poupet. D'autres solutions pourraient être trouvées. "On examine par exemple les amplitudes horaires de travail" détaille la directrice, qui se laisse jusqu'à la fin de l'année pour décider des solutions à mettre en place.

De nouvelles actions sont prévues par le personnel de l'hôpital de Châteauroux - Radio France
De nouvelles actions sont prévues par le personnel de l'hôpital de Châteauroux © Radio France - Manon Klein

... et une prime versée

Autre petite avancée pour le personnel des hôpitaux : le versement d'une prime de risque. C'est la ministre de la Santé, Agnès Buzyn,  qui l'a annoncée. À Châteauroux, "elle a été versée dès le 1er juillet" affirme la directrice de l'hôpital. Là encore, c'est loin d'être suffisant pour les syndicats : "C'est un petit geste de 200 et quelques euros, c'est franchement pas assez, et c'est une prime, c'est pas un salaire." s'agace Karine Jouhanneau, déléguée CGT au CHU de Châteauroux.

L'augmentation du salaire, c'est une reconnaissance du travail. Cette reconnaissance, elle n'existe pas aujourd'hui - Karine Jouhanneau, déléguée CGT

Autre problème avec cette prime : certains salariés n'y ont pas le droit; les personnes qui répondent au téléphone quand vous appelez le 15 par exemple. "J'applique les textes, mais ça m'interpelle aussi" réagit Evelyne Poupet, qui renvoie sur cette question vers l'État.

Le personnel du service des urgences de Châteauroux compte bien poursuivre sa mobilisation, avec de nouvelles actions à venir. Le services des urgences de l'hôpital de Bourges est lui aussi toujours en grève selon le collectif Inter Urgences; collectif qui dénombre 217 services dans la même situation en France. Une journée d'action nationale est prévue le 10 septembre.