Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec une fréquentation en baisse de 70%, au domaine du Sancy on espère des jours meilleurs

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'office de tourisme du domaine du Sancy enregistre une baisse des réservations de 70% par rapport à l'année dernière : un coup dur pour les stations du domaine qui espèrent des jours meilleurs.

Chez le loueur de matériel Le Cabri, on s'attend à une perte d'activité de 50% "au minimum" pendant les fêtes.
Chez le loueur de matériel Le Cabri, on s'attend à une perte d'activité de 50% "au minimum" pendant les fêtes. © Radio France - Théophile Vareille

Avec les remontées mécaniques à l'arrêt, le domaine du Sancy peine à faire le plein de touristes pendant ces fêtes. L'office de tourisme décompte une baisse des réservations de 70% par rapport à l'année dernière sur l'ensemble du domaine.

Responsable de l'office de tourisme du Sancy, Luc Stelly espère arriver à une baisse de 50% d'ici la fin des fêtes, car les réservations de dernière minute affluent : "Il y a même des gens qui nous appellent pour réserver alors qu'ils sont sur la route, donc on espère pouvoir présenter un bilan un tout petit peu plus passable à la fin des vacances."

Le ski de fond ne compense la perte du ski alpin

Les stations de Super-Besse et du Mont-Dore s'en sortent pour l'instant un tout petit peu mieux, avec une fréquentation en baisse de 55%. 

Mathias Picard, loueur de skis à Super-Besse, s'attend à perdre "au minimum" 50% de son chiffre d'affaires pendant les fêtes.

Installé à Super-Besse, Mathias Picard est loueur de skis et de matériel de montagne. Il a adapté son offre pour ces fêtes, "j'ai acheté un parc de skis de randonnées et mis le paquet sur le ski de fond", mais cela ne suffit pas : "Ça ne compense pas la perte du ski alpin, au mieux je m'attends à une perte d'activité de 50%."

En bas des pistes, la luge est une activité plébiscitée par les familles.
En bas des pistes, la luge est une activité plébiscitée par les familles. © Radio France - Théophile Vareille

Les quelques touristes au rendez-vous essaient de diversifier leurs activités. La luge notamment rencontre un grand succès, c'est l'activité qu'ont choisie Matthieu et son épouse pour leurs deux filles ce dimanche-après midi. 

Reportage à Super-Besse, la luge plébiscitée par les familles en bas des pistes et la ruée sur les skis de fond chez les loueurs.

Ce touriste breton en est très content : "C'est sympa en famille, et puis ce n'est qu'une activité, on va faire de la randonnée, du traîneau et si jamais on veut vraiment faire du ski on montera à pied, c'est une autre façon de profiter de la montagne."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess