Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Manche : elle ne peut pas se faire hospitaliser car personne ne veut prendre en charge sa fille autiste

lundi 21 août 2017 à 9:53 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin et France Bleu

Il y a quelques temps, suite à un grave problème de santé, Ghislaine Rodriguez a dû être hospitalisée. Comme elle en a le droit, elle a alors appelé différents organismes pour prendre en charge Laura. Mais tous ont refusé. Et ce ne sera pas la dernière fois.

"Débrouillez-vous !" Voilà ce que l'on a répondu à Ghislaine Rodriguez maman d'une adolescente autiste
"Débrouillez-vous !" Voilà ce que l'on a répondu à Ghislaine Rodriguez maman d'une adolescente autiste © Radio France - Katia Lautrou

Tourlaville, Brévands, France

C'est le cri de colère et de douleur d'une maman. Ghislaine Rodriguez habite Tourlaville. Cette mère célibataire de 49 ans s'occupe seule au quotidien de sa fille Laura, 17 ans, autiste sévère. Il y a quelques temps suite à un grave problème de santé Ghislaine a dû être hospitalisée. Comme elle en a le droit, elle a alors appelé différents organismes pour prendre en charge Laura le temps de son hospitalisation. Mais tous ont refusé.

En dernier recours, elle a dû, faire appel à ses parents octogénaires pour garder Laura, "ce qui est extrêmement dur pour eux, Laura n'est pas facile". Et si aujourd'hui, Ghislaine pousse un coup de gueule et médiatise son histoire c'est parce que la situation s'est à nouveau présentée : "Il y a 15 jours j'ai eu un grave accident de voiture et là aussi j'ai appelé différents organismes pour enfants handicapés l'un d'entre eux m'a répondu : débrouillez vous avec votre problème. J'ai une nouvelle fois dû faire appel à mes parents. Je ne comprends pas, nos enfants ont besoin de prise en charge, je sais que je ne suis pas toute seule dans ce cas là. C'est très difficile".

Elle n'a pas frappé à la bonne porte"

Christelle Prado est directrice adjointe à la cohésion sociale au département de la Manche : "Déjà il ne faut pas rester seule et contacter un travailleur social soit que l'on connaît déjà, soit en CCAS ou en centre médical social, lui prendra ensuite contact avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées qui elle, prendra le relais. C'est notre devoir. Ghislaine Rodriguez n'a malheureusement pas frappé à la bonne porte, la personne qui lui a répondu n'avait sans doute pas les moyens d'accueillir sa fille mais ce n'est pas une excuse".

Pour des renseignements sur l'autisme dans la Manche, contacter la Maison Départementale des Personnes Handicapées ou l'association assautisme.