Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : le travail le dimanche autorisé dans les commerces dès ce week-end

-
Par , France Bleu Cotentin

Dans le contexte de la crise sanitaire et économique, les commerces manchois pourront ouvrir tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année à partir du 29 novembre.

Les commerces pourront ouvrir dans la Manche tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.
Les commerces pourront ouvrir dans la Manche tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année. © Maxppp - Thomas Bregardis

À la suite de la sollicitation de plusieurs maires et d'organisations professionnelles, et pour répondre aux souhaits du gouvernement, le préfet de Manche vient de prendre un arrêté préfectoral autorisant les commerces de détail du département de la Manche à ouvrir et à employer du personnel les dimanches 29 novembre, 6 décembre, 13 décembre, 20 décembre et 27 décembre. 

Réguler les flux de clients

Cette dérogation à la règle du repos dominical s’inscrit dans le contexte de la crise sanitaire qui a conduit à la fermeture administrative des commerces non-essentiels du 30 octobre au 27 novembre. L’ouverture de ces commerces tous les dimanches jusqu’à la fin de l’année doit permettre aux entreprises de réaliser un chiffre d’affaire plus important afin d'atténuer les effets de leur fermeture tout en satisfaisant les besoins de la population à l’approche des fêtes de fin d’année. Mais la mesure poursuit également un but dans la lutte contre la reprise de l'épidémie : permettre une régulation des flux de clientèle

La préfecture précise que seuls les salariés volontaires ayant donné leur accord écrit pourront être employés, et les heures travaillées seront payées avec une majoration de 100 %.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess