Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : les scieries tournent à plein régime

-
Par , France Bleu Cotentin

Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, l'activité des scieries locales est en pleine croissance. Outre les besoins des professionnels, les particuliers sont de plus en plus nombreux à commander du bois pour des constructions ou des aménagements extérieurs.

Depuis le premier confinement, l'activité ne faiblit pas dans les scieries manchoises.
Depuis le premier confinement, l'activité ne faiblit pas dans les scieries manchoises. © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Elle a construit sa terrasse il y a quelques jours à peine, juste à temps pour la réouverture mercredi. Edwige Cotentin est restauratrice à Blainville-sur-Mer. "On a déménagé ici fin 2020. Mais fin avril à l'annonce de la réouverture des terrasses, tout s'est accéléré. Ca s'est joué en une semaine. On a trouvé quelqu'un pour nous livrer du bois. Il a été très réactif et a compris notre urgence.

Une chance pour ce restaurant car les scieries locales, dans la Manche, tournent à plein régime depuis le premier confinement. Entre les besoins des professionnels et les envies des particuliers qui, depuis un an, font beaucoup d’aménagements chez eux, les carnets de commande sont pleins et elles sont parfois contraintes de refuser les commandes.

Notre activité a doublé

A Saint-Ebremond-de-Bonfossé, Christophe Hardy a lui aussi reçu quelques demandes de dernière minute pour des aménagements extérieurs en bois mais impossible de donner suite aussi rapidement : "Nous sommes très chargés jusqu'en août. J'ai reçu des demandes à honorer du jour pour le lendemain, c'était trop juste en délai, ça ne pouvait pas passer.

Depuis le début de la crise sanitaire, les commandes des particuliers notamment ont beaucoup augmenté. "L'activité a doublé depuis février 2020".

De plus en plus de commandes de particuliers

Même constat dans la scierie de Julien Chauveau à Saint-Michel-de-la-Pierre. "Les gens ont plus de temps, pour faire des terrasses, des abris, des car-port. Il y a aussi des gens qui fabriquent des ruches, ça, c'est nouveau. J'avais pas ça avant.

Certaines scieries sont aussi beaucoup sollicitées par les professionnels ou par les distributeurs de matériaux en raison des difficultés actuelles d’approvisionnement en bois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess