Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation à Bastia contre "la mort des entreprises"

-
Par , France Bleu RCFM

Le monde économique insulaire est descendu dans la rue ce jeudi après-midi à Bastia. Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées sur la place Saint-Nicolas, pour faire entendre leur détresse et leur colère.

Entre 400 et 500 personnes ont manifesté à Bastia contre "la mort des entreprises".
Entre 400 et 500 personnes ont manifesté à Bastia contre "la mort des entreprises". © Radio France - Maxime Becmeur

Entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées, jeudi 26 novembre, à Bastia, sur la place Saint-Nicolas. Dans la foule : des chefs d'entreprise, des commerçants, des artisans, des restaurateurs, des agriculteurs, mais également des salariés, des retraités ou des chômeurs. Des manifestants venus de toutes les micro-régions de l'île. Tous les secteurs d'activité y étaient représentés. Tous là pour crier leur détresse, leur colère et leurs inquiétudes pour l'avenir.

Pour marquer les esprits, les organisateurs ont tablé des images fortes, mettant en scène deux cercueils. "Je pense que c'est assez explicite comme symbole, lâche une restauratrice de la Plaine orientale. Ces cercueils, c'est la mort de nos commerces, la mort de nos  emplois, notre mort tout simplement." Les restaurants, les bars, les cafés, les discothèques sont nombreux à être représentés dans le cortège. Et ils se disent aujourd'hui parmi les plus en souffrance. "On ne va pas s'en sortir, peste Patrick Soudier, patron d'un établissement situé à l'étang de Diana. Le premier confinement nous a mis à genoux, celui-ci nous achève." 

Toutes les professions se sont mobilisées sur la place Saint-Nicolas.
Toutes les professions se sont mobilisées sur la place Saint-Nicolas. © Radio France - Maxime Becmeur

Les socioprofessionnels l'ont annoncé au terme de cette manifestation. Il y en aura d'autres de ce type ces prochains jours. Tous se disent déçus des dernières annonces d'Emmanuel Macron et réclament d'autres aides pour la survie des entreprises. Dans le cadre du plan de relance national, ils réclament une prise en compte de la spécificité insulaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess