Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Manifestation à Besançon contre l'ouverture du Géant Casino de Châteaufarine le dimanche

-
Par , France Bleu Besançon

Une trentaine de personnes ont manifesté ce dimanche matin devant l'hypermarché Géant Casino de Châteaufarine à Besançon. Une manifestation contre l'ouverture du magasin en libre-service automatique le dimanche après-midi, même si le Géant était ouvert normalement ce dimanche en raison des soldes.

Une trentaine de manifestants réunis devant l'entrée de la galerie marchande de Châteaufarine à Besançon
Une trentaine de manifestants réunis devant l'entrée de la galerie marchande de Châteaufarine à Besançon © Radio France - Christophe Mey

La manifestation devait se tenir pour protester contre l'ouverture du Géant Casino en "libre-service" les dimanche et jours fériés. A savoir cette tendance qui gagne les grandes surfaces à fonctionner en dehors des horaires et périodes habituels d'ouverture, avec uniquement des caisses automatiques et du personnel de sécurité. Mais à l'arrivée à Châteaufarine ce dimanche matin, les manifestants ont constaté que l'hypermarché était ouvert dans sa configuration  habituelle, avec plusieurs caissières et caissiers à leur poste, une ouverture exceptionnelle, en toute légalité, pour ce premier dimanche des soldes.  De nombreux magasins de la galerie marchande avaient d'ailleurs aussi levé leur rideau. 

Le magasin était exceptionnellement ouvert en configuration normale pour ce premier dimanche des soldes - Radio France
Le magasin était exceptionnellement ouvert en configuration normale pour ce premier dimanche des soldes © Radio France - Christophe Mey

Qu'à cela ne tienne, les manifestants ont adapté leurs slogans, et ciblé leur protestation sur la généralisation du travail dominical. Ils étaient une trentaine, rassemblés devant la galerie marchande,  des membres de l'Assemblée Générale Citoyenne de Besançon, des gilets jaunes, et de très rares syndicalistes, dont Frédéric Vuillaume, syndicaliste FO mais aussi l'une des figures des gilets jaunes bisontins. Dans un premier temps ils se sont heurtés à des portes fermées, mais finalement une partie d'entre eux a pu accéder aux caisses de Géant Casino, aux cris de "Le dimanche s'est fait pour se reposer, c'est pas fait pour travailler".  Quelques minutes pour scander ce slogan, avant d'être reconduits  sans incidents à l'extérieur par la sécurité du centre commercial.

Une poignée de manifestants a pu pénétrer dans la galerie marchande pour y scander des slogans devant les caisses de Géant Casino - Radio France
Une poignée de manifestants a pu pénétrer dans la galerie marchande pour y scander des slogans devant les caisses de Géant Casino © Radio France - Christophe Mey

Le fonctionnement en mode autonome expérimenté à Châteaufarine le dimanche après-midi

La direction du groupe Casino indique que si le magasin est exceptionnellement ouvert ce dimanche pour les soldes, une expérimentation a  effectivement démarré au Géant Casino de Châteaufarine  au début de cette année, pour une ouverture en mode autonome, traduisez avec uniquement des caisses automatiques, tous les dimanche après-midi. "C'est le même principe que ce qu'on fait dans plus de 100 de nos magasins depuis plus d'un an déjà," explique Hélène Jadot, directrice de la communication du groupe. "Nous voulons être aussi attractif que le e-commerce, qui permet de faire ses courses à tous moments,  et nous adapter aux nouveaux modes de consommation, le consommateur n'accepte plus d'avoir des contraintes pour effectuer les achats".  Depuis la mi-2019, le supermarché Casino de St Ferjeux est ainsi ouvert 7 jours sur 7 de 6h à minuit

Pour Didier, l'un des manifestants, tout cela n'est qu'une question de gros sous: "les caisses automatiques  ne profitent qu'aux actionnaires, ne génèrent pas de cotisations retraite ni de cotisations chômage ou à la sécurité sociale. Elles encouragent la sur-consommation, et pénalisent le petit commerce".  Sans compter les conséquences sur l'emploi. Pour le syndicaliste FO Frédéric Vuillaume, "la grande crainte des caissières face aux caisses automatiques, c'est que leur emploi ne soit supprimé à terme". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu