Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Manifestation à Nantes : inquiétude passage Pommeraye

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un nouvel appel à manifester est lancé pour ce premier samedi de l'année à Nantes. La semaine dernière, quelques manifestants ont réussi à traverser le passage Pommeraye, ce qui inquiète les commerçants.

Le 28 décembre, des manifestants ont réussi à pénétrer dans le passage Pommeraye à Nantes (photo d'illustration)
Le 28 décembre, des manifestants ont réussi à pénétrer dans le passage Pommeraye à Nantes (photo d'illustration) © Maxppp - Romain Boulanger

L'année commence comme elle s'était terminée à Nantes : un nouvel appel à manifester est lancé pour ce samedi, notamment sur une page Facebook du mouvement des "gilets jaunes". Samedi 28 décembre, la dernière manifestation de l'année a rassemblé un millier de personnes.Le défilé a été marqué par quelques dégâts au Radisson blue, l'hôtel quatre étoiles de la place Aristide Briand et par l'intrusion, passage Pommeraye, d'une partie du cortège, deux endroits qui avaient été épargnés jusque-là. 

"En plus des samedis sous tension, il y a maintenant les jeudis".

Et ça inquiète la propriétaire de la boutique Byblos, Nathalie Brucker, qui fait aussi partie de l'association des commerçants du passage, parce que ça s'ajoute à toutes les manifestations précédentes qui ont eu des répercutions pour les commerçants, même si jusque-là, le passage Pommeraye avait été protégé. "Vous vous rendez compte que ça fait plus d'un an que ça dure ! Plus d'un an !", répète la commerçante.

"Et là, en plus des samedis sous tension, on a maintenant les manifestations du jeudi contre la réforme des retraites... Nous, pendant ce temps-là, on doit quand même payer nos employer. Il y a des indépendants, pas seulement des grandes enseignes dans le centre-ville, notamment dans le passage Pommeraye".

"On ne veut pas que le passage Pommeraye soit dégradé".

Nathalie Brucker et ses confrères du passage Pommeraye ont désormais des craintes pour leur lieux de travail : "on a fait une superbe rénovation sur ce passage. Il fait partie de Nantes, il est aux Nantais. Donc on ne veut pas qu'il soit dégradé. Et quand il y a de l'agressivité, de la violence, ça nous inquiète. C'est pour ça qu'on est vigilent".

La collecte des sapins annulée cours Saint-André

Ce samedi, les manifestants ont prévu de pique-niquer à partir de midi place Royale avant de manifester à partir de 14h. Par précaution, Nantes métropole a préféré annuler la collecte des sapins de Noël prévue cours Saint-André. L'an dernier, lors d'une manifestations des "gilets jaunes" à la même époque, ils avaient été incendiés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess