Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Manifestation contre la réforme des retraites à Niort : "C'est le 49-3 virus"

-
Par , France Bleu Poitou

Le recours au 49-3 ne passe pas chez les opposants à la réforme des retraites. Un rassemblement était organisé ce lundi en fin de journée à Niort, dans les Deux-Sèvres.

Dans le rassemblement niortais, Nadine Khellaf, de la CGT Conforama, a choisi de transformer un masque en pancarte revendicative
Dans le rassemblement niortais, Nadine Khellaf, de la CGT Conforama, a choisi de transformer un masque en pancarte revendicative © Radio France - Noémie Guillotin

La riposte des opposants à la réforme des retraites continue dans la rue. Une manifestation a réuni au plus fort 250 personnes d'après Force Ouvrière ce lundi soir à Niort, trois jours après l'annonce du Premier ministre Edouard Philippe d'utiliser l'article 49-3 pour faire passer la réforme des retraites sans vote à l'Assemblée

"Le 49-3 on en veut pas !", scandent les manifestants place de la Brèche. Ils sont déterminés à l'image de Jocelyne Baussant, secrétaire de l'union départementale Force Ouvrière 79 : "Nous l'avons dit depuis le départ, nous ne lâcherons pas ce gouvernement". La représentante syndicale dénonce "une réforme dégradante en terme de droits, d'accès à la retraite et de niveaux de pension. Cette réforme est un scandale social en particulier pour les femmes et à l'approche du 8 mars, ça n'est pas négligeable".

A Niort, les manifestants dénoncent un passage en force
A Niort, les manifestants dénoncent un passage en force © Radio France - Noémie Guillotin

"Il faut avoir plus peur du 49-3 que du coronavirus"

"C'est le 49-3 virus !", lance Nadine Khellaf, représentante CGT chez Conforama. Sa pancarte, elle est collée sur un masque. "Il faut avoir plus peur du 49-3 que du coronavirus", poursuit la déléguée syndicale. "Le 49-3, ça va impacter toutes les personnes, des plus jeunes aux plus anciens. Il faut que tout le monde se réveille !".

Deux nouvelles mobilisations sont annoncées pour ce mardi 3 mars. A Niort, à 18 heures place de la Brèche et à Bressuire à 18 heures également devant la sous-préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu