Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Manifestation de salariés du magasin Carrefour, route de Voulx, à Sens

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les salariés de Carrefour, route de Voulx, à Sens, dans l'Yonne, ont manifesté ce jeudi contre la cession du magasin.

Mobilisation des salariés de Carrefour route de Voulx  à Sens
Mobilisation des salariés de Carrefour route de Voulx à Sens © Radio France - Renaud Candelier

Auxerre, France

Environ 150 salariés, dont une cinquantaine venus de Paris, ont occupé l'entrée du magasinCarrefour,à Sens ce jeudi. Le groupe Carrefour va le faire passer en "location-gérance". Les 160 salariés perdraient alors tous leurs avantages de rémunération et de congés. Certains s'inquiètent également du risque de licenciement.

"Un sentiment de trahison" - Stéphanie employée 

L'inquiétude des salariés de Carrefour

Il y a un véritable enjeu pour le Sénonais explique Stéphanie, employée depuis 25 ans chez Carrefour, route de Voulx : "nous sommes 160 salariés, avec Carrefour Maillot, nous sommes en tout 300 sur le bassin du sénonais. Si le magasin fait ensuite des licenciements, pour moi le groupe nous trahit."

Ces salariés ont raison d'avoir peur pour leurs emplois selon Dominique Moualek, délégué national Force Ouvrière, venu à Sens, soutenir les salariés de Carrefour : "on a fait le constat, on a quatre ou cinq magasins qui sont passés au mois de septembre,  je prends l'exemple de Saint-Lô où l'on avait cent salariés, _on en a plus que soixante._"

C'est d'autant plus inquiétant que l'autre magasin Carrefour du Sénonais, celui de Maillot est aussi en difficulté précise Stéphanie : "si, sur deux ans, le magasin ne revient pas au niveau de la rentabilité du chiffre d'affaire, il serait susceptible de fermer. Mais avant il y aurait peut-être une proposition de location gérance comme nous. Mais si un magasin est au bord du gouffre, je ne vois pas quel repreneur voudrait reprendre ce type de magasin."

Le risque de perdre deux mois de salaires selon FO

Avant les risques sur l'emploi, c'est pour conserver leurs droits que ces salariés font grève. D'après Force ouvrière, en sortant de la convention collective, les salariés de Carrefour perdraient l'équivalent de deux mois de salaire.

Un accord a été signé

De son côté, la direction du groupe Carrefour rappelle qu'un accord a été signé avec des "garanties sociales" et que tous les salariés seront transférés au nouveau gérant, sans perte d'emploi.