Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Manifestation des lycéens dans le centre-ville de Toulouse

lundi 3 décembre 2018 à 11:56 - Mis à jour le lundi 3 décembre 2018 à 17:58 Par Julien Corbière et Maxime Fayolle, France Bleu Occitanie

Près de 700 lycéens défilent dans le centre de la ville rose. Il demandent la révision du dispositif Parcoursup. Les transports en commun, bus et tram, sont fortement impactés.

Les lycéens toulousains manifestent dans le centre-ville ce lundi
Les lycéens toulousains manifestent dans le centre-ville ce lundi © Radio France - Maxime Fayolle

Toulouse, France

C'est souvent la crainte des autorités sur les mouvements sociaux : voir la grogne gagner la jeunesse et notamment les lycées. Depuis ce matin, plusieurs manifestations  ont lieu en France et notamment une d'importance à Toulouse. Près de 700 lycéens se sont rassemblés aux environs de 11h, place du Capitole, avant de rejoindre le Boulevard de Strasbourg, la place St Georges et enfin le lycée Berthelot vers Saint-Michel. 

Plusieurs centaines de lycéens dans les rues de Toulouse - Radio France
Plusieurs centaines de lycéens dans les rues de Toulouse © Radio France - Maxime Fayolle

Une Assemblée générale était d'ailleurs prévue dans ce lycée Berthelot. Des blocages d'établissement avait déjà eu lieu vendredi dernier à l'appel de l'Union nationale des lycéens. Selon la préfecture de Haute-Garonne, 1 300 lycéens étaient mobilisés dans une vingtaine d'établissements du département.

Onze interpellations, sept policiers blessés

Aux cris de "Macron démission", il protestent surtout contre la réforme du bac, le dispositif d'entrée à l'université Parcoursup et les suppressions de postes d'enseignants. Quelques uns portent des gilets jaunes en solidarité avec le mouvement de protestation national sur le pouvoir d'achat et les taxes sur les carburants.

Cette manifestation a fait quelques dégâts en centre-ville toulousain. Un abri-bus a notamment été détruit dans le quartier des Arènes, certains commerces ont été caillassés et pillés. Par ailleurs, onze lycéens ont été interpellés et sept policiers sont blessés ainsi qu'un sapeur pompier. Une policière a notamment reçu un projectile aux cervicales et a perdu connaissance à plusieurs reprises.

Les lycéens se sont arrêté place St Georges avant de cheminer vers le lycée Berthelot - Radio France
Les lycéens se sont arrêté place St Georges avant de cheminer vers le lycée Berthelot © Radio France - Maxime Fayolle

Retour à la normale dans les transports en commun

Cette manifestation a eu de lourdes conséquences sur les transports en commun de l'agglomération toulousaine. Une grosse partie de l'après-midi, aucune ligne de bus et aucun tram n'ont circulé. Les lignes A et B du métro ont également été perturbées. Le trafic est revenu à la normale peu après 17h.