Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation des retraités à Orléans : "on ne peut pas vivre avec moins de 2.000 euros de nos jours"

Une cinquantaine de retraités ont manifesté ce mercredi à Orléans pour défendre leur pouvoir d'achat et demander une revalorisation rapide et importante des pensions de retraite. Il s'agit d'une mobilisation nationale à l'appel d'une large intersyndicale.

Petite mobilisation des retraités dans la rue ce mercredi 31 mars à Orléans
Petite mobilisation des retraités dans la rue ce mercredi 31 mars à Orléans © Radio France - Marie-Hélène Hérouart

Les retraités étaient appelés à descendre dans la rue ce mercredi par plusieurs organisations syndicales (CGT/FO/FSU/Solidaires/CFTC/CFE-CGC) pour défendre leur pouvoir d'achat, et réclamer une hausse des pensions. A Orléans, la mobilisation n'a pas rassemblé les foules, ils étaient une cinquantaine à défiler entre le Conseil départemental du Loiret et le parvis du théâtre, actuellement occupé par les intermittents du spectacle.

Les manifestants se sont retrouvés sur le parvis du théâtre d'Orléans
Les manifestants se sont retrouvés sur le parvis du théâtre d'Orléans © Radio France - Marie-Hélène Hérouart

Daniel Cazalda, de la CGT Loiret, rappelle les revendications : augmentation du pouvoir d’achat avec la fin de la CSG, et une revalorisation des retraites de 100€ tout de suite pour aller jusqu’à 300€ "par la suite".

"Nous avons perdu 150 euros de revenus ces dernières années"

Parmi les manifestants, Agnès explique : "Nous avons perdu 150€ de revenus ces dernières années. Les salaires et le SMIC, eux, ont augmenté, insuffisamment mais ils ont augmentés ;  les pensions, elles, ont pris 8% en trente ans. De nombreux retraités sont donc en grande difficulté."

A ses côtés, Françoise, ancienne cadre, syndiquée CFE-CGC, ajoute : "Nos retraites ne suivent plus l’inflation depuis dix ans sans raison. J’ai 2.000€ de retraite et ça ne suffit pas pour vivre. J’ai beaucoup travaillé, plus de 35 heures par semaine, pour vivre un peu mieux que convenablement aujourd’hui. La retraite est un salaire différé, j’ai payé jusqu’à trois cotisations par mois quand j’étais active, c’est pour avoir mieux aujourd’hui. Et puis je participe encore à l’effort national en payant des impôts."

"On ne peut pas vivre avec moins de 2.000 euros par mois !"

Quant à Michel, militant CGT, âgé de 67 ans, il estime que la clé est la revalorisation des pensions de retraite :  "Il faut nous augmenter de 500 à 600€ au plus vite. On ne peut pas vivre avec moins de 2.000€ de nos jours. Les 100€ qu’on demande aujourd’hui, c’est l’aumône."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess