Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Manifestation devant l'hôpital de Flers pour dénoncer les conditions de travail

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

150 personnes se sont rassemblées ce mardi soir devant l'hôpital de Flers. Elles sont venues manifester contre le manque de moyens et les conditions de travail au sein du groupe hospitalier qui regroupe les établissements de Flers, Vire et le site de Domfront/La Ferté.

Manifestation devant l'hôpital de Flers
Manifestation devant l'hôpital de Flers © Radio France - Philippe Thomas

Flers, France

Parmi les manifestants rassemblés mardi 16 juillet devant l'hôpital de Flers (Orne), des infirmiers, des ambulanciers, des aides-soignants et du personnel de l'EHPAD concerné, soutenus par des habitants de Flers et des Gilets jaunes : "_On manque de beaucoup de matériel pour soigner les gens_, explique Martine, infirmière. Aux urgences par exemple, on n'a pas de pied à perfusion assez haut pour poser les perfusions de patients, les brancards sont trop hauts pour que les gens puissent s’asseoir correctement. On manque d'oreillers. Ce n'est pas du matériel high-tech qu'on demande, c'est du matériel de base."

Ecoutez le témoignage de Martine, infirmière, au micro de Marianne Yotis

"On nous dit vous n'avez pas le choix, vous revenez. Mais on fait comment, on met les enfants chez une nourrice ?"

Jérémy travaille lui depuis dix ans à l'hôpital de Flers : "On travaille tous les deux ici (avec ma femme) et pour nous deux ça devient insupportable. On ne se voit jamais. Ça devient très pénible pour les enfants, la vie de famille. A la maison, on voit le téléphone de l'hôpital sonner, on raccroche ou on ne décroche pas. Les journées qu'on peut avoir avec les enfants sont "out". Quand on ne dit vous n'avez pas le choix, vous revenez, mais on fait comment, on met les enfants chez une nourrice ? Ça a un impact financier, ça a un impact sur tout."

Ecoutez le témoignage de Jérémy qui travaille depuis dix ans à Flers au micro de Marianne Yotis

Un nouveau rassemblement est prévu ce jeudi, cette fois-ci devant l'hôpital de Vire, confronté aux mêmes difficultés.