Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

ManoMano, spécialiste de la vente en ligne, s'installe à Bordeaux et va créer 50 emplois

lundi 5 novembre 2018 à 11:13 Par Camille Huppenoire et Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

C'est un géant français de la vente en ligne, spécialisé dans les produits de bricolage et de jardinage. ManoMano a choisi Bordeaux pour installer sa première agence en région. Cinquante personnes seront recrutées dans les prochains mois.

L'agence bordelaise de ManoMano va s'installer dans l'accélérateur de startups Héméra. - © Héméra
L'agence bordelaise de ManoMano va s'installer dans l'accélérateur de startups Héméra. - © Héméra - Héméra

Bordeaux, France

Concentrée sur Paris depuis sa création en 2013, l'entreprise de commerce en ligne ManoMano, spécialisée dans les produits de bricolage et de jardinage, va implanter sa première agence en région à Bordeaux. Poids lourd français dans le domaine du numérique, ManoMano compte plus de 2 millions de clients et emploie actuellement plus de 360 personnes qui opèrent sur 6 marchés européens (France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni).   Elle emploie déjà 400 personnes, et 50 nouveaux postes seront créés à Bordeaux dans les prochains mois. 

"Si nous avons choisi Bordeaux, explique Christian Raisson, l'un des deux co-fondateurs de ManoMano, c'est parce que la ville est extrêmement active sur le plan de l'emploi, il y a un véritable éco-système, une vraie dynamique , avec de belles entreprises et de belles écoles. C'est plus facile pour s'échanger des compétences." 

La pression est moins forte qu'à Paris - Christian Raisson, co-fondateur de ManoMano

"La pression de la concurrence est moins forte à Bordeaux" Christian Raisson, co-fondateur de ManoMano

Des profils "techs" recherchés

Entreprise opérant à 100% sur le web, ManoMano va recruter des développeurs et des "data scientists", experts dans l'analyse de données. Ils travailleront à l'amélioration de l'expérience des clients sur le site. En tout, 50 personnes devraient être recrutées sur Bordeaux d'ici l'année prochaine. L'agence bordelaise s'implantera ce mois-ci dans des locaux provisoires, avant d'être transférée à Héméra, l'accélérateur de startups récemment ouvert sur le site de l'ancienne usine marie Brizard, rue Fondaudège.

La vague de succès de l'an passé persiste.

Après Ubisoft ou encore Betclic, c'est un nouveau leader du numérique en France qui s'implante à Bordeaux. Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole, s'est réjoui "de constater que la vague de succès de l'an passé persiste et que Bordeaux est plus que jamais une métropole magnétique pour les futures licornes* françaises." Forte d'un volume d'affaires de 250 millions d'euros l'an dernier, ManoMano compte quadrupler ce montant d'ici deux ans, pour atteindre le milliard d'euros.

*Les licornes sont des startups avec une valorisation d'un milliard de dollars ou plus.