Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manque de main d'oeuvre jeune et qualifiée : les restaurateurs dans l'incertitude

-
Par , France Bleu Creuse

Bientôt une pénurie de personnel dans la restauration? En tout cas de nombreux établissements de la Creuse ont du mal à recruter. Serveurs et cuisiniers sont des métiers prisés, mais entre l'exigence des artisans et l'urgence de renouveler la main d'oeuvre, le secteur est en difficulté.

Joëlle et Christian Moreau tiennent l'auberge de Saint-Fiel depuis 25 ans.
Joëlle et Christian Moreau tiennent l'auberge de Saint-Fiel depuis 25 ans. © Radio France - Matthieu Le Meur

Thierry Le Costoec tient le restaurant l'Escale, à la Saunière, sur la commune de Sainte-Feyre. En ce moment il cherche à recruter quelqu'un pour faire du service en salle. Mais le recrutement se révèle infructueux avec des candidats pas formés, ou très peu, et souvent refroidis par les conditions de travail. "C'est un métier un peu ingrat, il faut dire la vérité". Le rush de la mi-journée, les horaires décalés, tout ça fait partie du métier. « On travaille pendant les fêtes, pendant l'été, le jour de l'an, c'est aussi ça notre métier. »

Pour Christian Moreau, ces conditions de travail sont "un frein au travail des jeunes". Lui travaille dans la restauration depuis ses 14 ans. Aujourd'hui, il tient l'auberge de Saint-Fiel. L'hiver dernier, il a recruté une cuisinière, avec les mêmes difficultés que beaucoup de ses confrères. Mais la relève se fait attendre dans les restaurants. "Moi j'ai 61 ans, je suis sur la fin, si quand je pars il n'y a personne, l'auberge elle meurt".

Aujourd'hui, l'hébergement restauration, c'est 12% des intentions d'embauche en France. Une demande de main d'oeuvre en hausse constante depuis 15 ans.

Thierry Le Costoec - restaurateur et traiteur à la Saunière

Choix de la station

À venir dansDanssecondess