Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève des pompiers : le président du SDIS 64 tente d'éteindre l'incendie

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn

Mobilisés depuis trois mois, les pompiers réclament des moyens humains et financiers supplémentaires. Le président du SDIS 64 veut bien se mettre autour de la table mais ne répond pas vraiment à leurs revendications.

Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques sont en grève depuis le 26 juin
Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques sont en grève depuis le 26 juin © Radio France - Nina Valette

Pyrénées-Atlantiques, France

"On est en train de discuter" assure Jean-Pierre Mirande, président du Service Départemental de Services et de Secours (SDIS 64) qui a crée depuis cet été des groupes de travail pour sonder les pompiers dans toutes les casernes. Invité de France Bleu Pays Basque ce vendredi, Jean-Pierre Mirande a cependant botté en touche concernant le système des gardes.

"La création de 97 postes dans le département, c'est impossible" assure Jean-Pierre Mirande, président du SDIS 64

En grève depuis près de trois mois, les pompiers dénoncent la situation notamment à la caserne d'Anglet : des gardes de 24 heures payées 17 heures. Les syndicats réclament des gardes de 12 heures payées 12 heures. 

"Les élus regardent toujours en bas à droite de la feuille !" — Julien Sorgon, président du syndicat autonome des sapeurs pompiers des Pyrénées-Atlantiques

Au delà des salaires, il y a aussi un problème de sous-effectif. Selon Julien Sorgon, président du syndicat autonome des sapeurs pompiers des Pyrénées-Atlantiques, la direction aurait estimé qu'il manque 97 postes dans le département, ce qui correspondrait à un budget supplémentaire de 4M€. "On ne les a pas !" s'exclame le président du SDIS 64, "et dans le même temps, l'Etat a bloqué les budgets de fonctionnement à 1.2M€ !" 

Ce que l'on veut voir, c'est la pénibilité au travail, l'usure. Le cœur n'y est plus et ça, c'est un souci pour nous ! concède Jean-Pierre Mirande

Le SDIS 64 réunira tous les partenaires sociaux le 30 septembre prochain.

Le reportage d'Anthony Michel

Depuis cet été, les pompiers des différentes casernes sont sondés pour faire remonter leurs souhaits - Radio France
Depuis cet été, les pompiers des différentes casernes sont sondés pour faire remonter leurs souhaits © Radio France - Nina Valette
Choix de la station

France Bleu