Économie – Social

Manuel Valls confirme l'abaissement du taux d'imposition des PME à 28%

Par Laurine Benjebria, France Bleu mardi 23 août 2016 à 12:25

Manuel Valls a annoncé l'abaissement du taux d'imposition sur les PME de 33,3% à 28% - Illustration
Manuel Valls a annoncé l'abaissement du taux d'imposition sur les PME de 33,3% à 28% - Illustration © Maxppp - William Joubrel/Wostok Press

Le chef du gouvernement en a fait l'annonce ce mardi : le taux d'imposition des petites et moyennes entreprises sera abaissé à 28%, contre 33,3% actuellement. Une mesure déjà réclamée lundi par les organisations patronales qui sera intégrée au budget 2017.

Dans une interview accordée ce mardi à l'Express, Manuel Valls a annoncé une nouvelle mesure en faveur des petites et moyennes entreprises : l'abaissement du taux d'imposition de 33,3% à 28% dans le cadre du projet de budget 2017. Une décision qui marque la rentrée économique du gouvernement à quelques mois de la fin du quinquennat de François Hollande.

Une baisse sur une partie des bénéfices

François Hollande avait déjà évoqué cette mesure à la fin du mois de juin, elle est désormais confirmée. Le Premier ministre a par ailleurs précisé que cette baisse du taux d'imposition des PME ne concernera "qu'une partie de leur bénéfice". Actuellement, les sociétés sont imposés sur 33,3% de leur bénéfice annuel lorsque celui-ci s'élève au-dessus du montant de 38.120 euros. En-dessous, le taux d'imposition est abaissé à 15%.

Pour chiffrer cette mesure, Manuel Valls a annoncé que cette baisse du taux d'imposition sur les sociétés sera intégrée aux 5 milliards d'euros de baisses de charges et d'impôts promis aux entreprises. Cette mesure s'inscrit dans le troisième et dernier volet du "pacte de responsabilité".

Une mesure réclamée par les organisations patronales

Alors que les candidats à la primaire de la droite et du centre multiplient les annonces en matière de fiscalité en vue de la Présidentielle de 2017, le gouvernement satisfait ainsi une réclamation formulée par les responsables des  PME depuis déjà plusieurs mois.

D'autres mesures évoquées

D'ici cet automne, de nombreuses mesures destinées à relancer l'activité économique devraient être annoncées par l'exécutif. Manuel Valls a déjà confirmé ce mardi de nouvelles mesures concernant le Crédit d'impôt pour la compétitivité et de l'emploi (CICE). Les sociétés éligibles de cet avantage fiscal pourront bénéficier d'une économie d'impôt s'élevant à 7% de la masse salariale (en dehors des salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC), contre 6% actuellement.