Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - Marche blanche à Auxerre : plus de 500 personnes pour sauver l'hôpital

-
Par , France Bleu Auxerre

Plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les rues d'Auxerre (Yonne) ce samedi afin de protester contre la fermeture de lits et de services au centre hospitalier d'Auxerre.

Plus de 500 personnes ont défilé dans les rues d'Auxerre
Plus de 500 personnes ont défilé dans les rues d'Auxerre © Radio France - Boris Loumagne

Auxerre, France

Plus de 500 personnes ont manifesté dans les rues d'Auxerre (Yonne) ce samedi après-midi, au départ du centre hospitalier et en direction de la préfecture. Une marche blanche "pour sauver le centre hospitalier de la ville", pouvait-on lire sur des pancartes. La manifestation était organisée par l'intersyndicale de l’hôpital qui réclame toujours plus de moyens humains et financiers. 

L'établissement, qui compte plus de 500 lits, est lourdement endetté à hauteur de 26 millions d'euros, selon les syndicats. La direction de l'hôpital va mettre en place un plan de restructuration. Cela pourrait se traduire par de nouvelles fermetures de services, voire même par des suppressions de postes. Une vingtaine de lits ont déjà été fermés. 

Les soignants avait un message à faire passer à l'ARS et au gouvernement - Radio France
Les soignants avait un message à faire passer à l'ARS et au gouvernement © Radio France - Boris Loumagne

Une situation critique

Parmi les manifestants, on trouve Séverine, infirmière à l'hôpital. Selon elle, l'établissement est au bord du gouffre : "On n'a pas assez de moyens, donc cela fait moins de temps auprès des patients. Et c'est donc le patient qui pâtit de cette situation. Par ailleurs, on est frustrés et en colère de ne pas pouvoir travailler correctement". Nadège, de son côté, est aide-soignante à Auxerre. Elle voit la situation empirer d'années en années : "Je m'inquiète surtout pour les usagers. Quand il n'y aura plus de service de chirurgie, comme c'est envisagé, ce sera très compliqué pour les patients. Ils seront obligés d'aller se faire soigner à Dijon ou à Paris." 

La situation empire d'années en années, estiment les manifestants - Radio France
La situation empire d'années en années, estiment les manifestants © Radio France - Boris Loumagne

Des lits fermés, un hôpital qui peine à recruter des médecins - il en manque 35 - et puis un établissement exsangue financièrement, incapable de payer ses fournisseurs, comme le raconte Boris, préparateur en pharmacie à l’hôpital :  "Nous avons des problèmes de livraison de matériels et de médicaments. Ils ne sont plus disponibles en temps et en heure à l'hôpital parce que les factures ne sont pas payées." Le centre hospitalier d'Auxerre doit 18 millions d'euros à ses fournisseurs. 

Les soignants réclament plus de moyens à l'Etat - Radio France
Les soignants réclament plus de moyens à l'Etat © Radio France - Boris Loumagne

Mal-être grandissant

Comme le soulignent les manifestants, tout le monde pâtit de cette situation : les patients mais aussi les soignants. Caroline est infirmière. Le travail est parfois une souffrance pour elle : "On ne peut pas réaliser notre travail dans de bonnes conditions, donc on se sent mal. Je me sens mal. Et ça a un impact sur la vie privée.

Afin de faire ces économies, le directeur de l'hôpital avait déjà annoncé en octobre dernier la suppression d'une centaine de postes. Cela viendrait s'ajouter aux 60 postes déjà supprimés entre 2017 et 2019.

Les soignants de l'hôpital d'Auxerre se sont massivement déplacés pour cette marche blanche - Radio France
Les soignants de l'hôpital d'Auxerre se sont massivement déplacés pour cette marche blanche © Radio France - Boris Loumagne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu