Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Marché de Noël de Strasbourg : hausse de 30% du prix des chambres d’hôtel en décembre

jeudi 29 novembre 2018 à 18:20 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le marché de Noël de Strasbourg fait grimper les prix ! Les chambres d'hôtel sont bien plus chères en décembre comparé au reste de l'année.

Le marché de Noël de Strasbourg autour de la cathédrale.
Le marché de Noël de Strasbourg autour de la cathédrale. © Maxppp - Philippe RIEDINGER

Strasbourg, France

"Regardez Courchervel pendant les vacances de ski, Cannes pendant le festival, Ramatuelle au mois d'août, c'est le marché de Noël qui séduit à Strasbourg" ironise Pierre Siegel, le président des hôteliers-restaurateurs du Bas-Rhin. "On a une forte demande touristique donc c'est tout à fait normal que les prix augmentent en rapport". 

Des prix plus élevés à Strasbourg qu'à Paris

Et la hausse est conséquente : +30 à 35% en moyenne en décembre par rapport au reste de l'année. En 2017, le prix moyen d'une chambre dans un 3 étoiles était de 142 euros en décembre contre 105 euros sur l'année, soit une différence de 37 euros, selon des données du cabinet Deloitte. La renommée du marché de Noël de Strasbourg est telle qu'une chambre d'hôtel coûte plus chère dans la capitale alsacienne qu'à Paris en décembre :  17 euros de plus en moyenne pour un 3 étoiles.  

Décembre est le mois le plus important pour les hôteliers strasbourgeois, et de loin. En 2017,  le taux d'occupation était de 90% pour les hôtels économiques contre 75% sur l'année.