Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Mans : la déception des commerçants du marché de Noël

vendredi 28 décembre 2018 à 19:15 Par Boris Hallier, France Bleu Maine

Le marché de Noël du Mans ferme ses portes ce dimanche à 18h. Après cinq semaines sur la place de la République, une partie des commerçants font grise mine.

Des commerçants du marché de Noël expriment leur déception.
Des commerçants du marché de Noël expriment leur déception. © Radio France - France Bleu Maine

Le Mans, France

"Nul". Voilà comment Hermann résume ces cinq semaines passées dans son chalet au Mans. Le vendeur de confiseries va avoir du mal à rentrer dans ses frais et pointe du doigt la société qui organise l'événement. "Elle est où la féerie de Noël?", se demande-t-il. "On ferme trop tôt, à 19h30 en semaine et 20h30 le week-end, au moment où les gens se promènent en ville". 

Christian et Laura, eux aussi, souhaiteraient un marché de Noël plus attractif. "On pourrait faire intervenir les associations du Mans pour organiser des événements", assure le vendeur de savons. Laura préférerait des chants de Noël en français : "Ils sont tous en anglais", explique-t-elle. 

L'effet gilets jaunes et attentat

Autres facteurs qui ont perturbé les commerçants : les manifestations de lycéens et de gilets jaunes et les conséquences de l'attentat de Strasbourg. 

"Avec l'activation du plan vigipirate, ils nous ont enclavé avec des barrières", raconte Xavier, vendeur de tartiflettes. "Cela n'incite pas les passants à se promener à travers les allées et cela provoque des bouchons à l'entrée". 

Les chalets de la place de la République fermeront dimanche à 18h. Le manège lui reste jusqu'au 4 janvier.