Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Marianne révèle le salaire du patron de la Maaf, voilà qui devrait faire réagir au sein de la mutuelle niortaise

-
Par , France Bleu Poitou

Une valse de chiffres qui donne le vertige ! Le magazine Marianne a enquêté sur les revenus des hauts-dirigeants de l'assurance mutualiste. Et parmi eux, le patron de la Maaf. Des révélations qui devraient faire réagir au sein de l'assurance niortaise.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

Niort, France

Après le patron de la Macif en janvier dernier, c'est au tour du patron de Maaf d'être pointé du doigt pour sa rémunération. Dans un article intitulé "MMA, Maaf et GMF : les salaires étonnamment hauts des patrons de l'assurance mutualiste", le magazine Marianne dévoile les niveaux de rémunérations des grands dirigeants mutualistes. Des chiffres qui donnent le vertige quand il s'agit de Thierry Derez, le patron de Covéa. 

Déjà 270 000 euros, selon un administrateur

"Inconnu du grand public, Derez, via le groupe Covéa, un groupement d'assurances et de mutuelles, dirigerait en fait la MMA, la Maaf et la GMF. Un empire de 16 milliards de primes annuelles d'assurance versées par 11,5 millions de sociétaires, soit près d'un tiers du marché français de l'assurance des biens", selon l'article de Marianne

Au titre de directeur général de la Maaf, (Derez) gagnerait déjà « 270.000 € », selon un administrateur du groupe.

L'hebdomadaire Marianne a pu mettre la main sur les comptes ultrasecrets et jamais publiés de Covéa Sgam, la structure au sommet de l'édifice et en déduit que Thierry Derez change le mutualisme en or. Voilà qui devrait faire réagir au sein de la mutuelle niortaise. 

Capture écran - Aucun(e)
Capture écran - Capture écran